Carnets d’Orient parrainés par les éditions Les 2 encres

Pour cette nouvelle saison des Voyageurs du Soir, nous avons eu le plaisir d’être sollicitées pour que notre maison d’édition soit le parrain, ou plutôt la marraine du voyage « Carnets d’Orient ». Bien sûr, une telle invitation ne se refuse pas !

Des présentations s’imposent…

La maison d’édition Les 2 Encres a vu le jour en 1998. Au départ, cette maison s’est créée à l’initiative de Maud Hillard et de Nathalie Nghien Costes qui se sont rencontrées dans le cadre d’ateliers d’écriture. Devant les talents qu’elles découvraient régulièrement, elles ont décidé de créer une entreprise pour pouvoir éditer et faire partager au plus grand nombre ces nouvelles plumes découvertes.  Zoë Jaclin a rejoint Les 2 Encres en 2008 et s’occupe de la communication et de la commercialisation. Puis Christiane Legris-Desportes, auteur de la maison d’édition depuis 2005, travaille en collaboration avec Les 2 Encres en tant que responsable des collections depuis le début 2012, suite au changement de structure de la maison d’édition, et de la gérance prise par Nathalie Nghien Costes.

Le nom « Les 2 Encres » vient du fait des 2 premières collections de la maison d’édition : Romans et Suspenses. Les premiers ouvrages publiés l’étaient en écriture bleue pour les romans, et en écriture vert foncé pour les Suspenses. Puis, le côté coûteux des fabrications nous a incitées à revenir au noir pour l’encre d’impression. Suite à la découverte de nouveaux manuscrits qui ne pouvaient pas entrer dans l’une de ces collections nous a incitées à créer de nouvelles collections, si bien que l’on arrive aujourd’hui à 17 créées. La plupart contienne le mot « encres » pour garder le reflet du nom de notre maison d’édition : plumes d’encre (roman), sang d’encre (polar), encres juniors, histoires d’encres (nouvelles), mémoire d’encre (histoire et patrimoine), encres libres (poésie), etc.

De gauche à droite : Maud Hillard, Zoé Jaclin, Nathalie Ngien Costes et Christiane Legris-Desportes.

Parmi ces différentes collections, celle dédiée au voyage (Encres lointaines) n’a cessé de se développer. Les auteurs nous font découvrir le monde, parfois de manière partielle en ciblant un pays (La Patagonie en tandem, Mon voyage au Maroc…), parfois en nous faisant faire le tour du monde. C’est le cas avec Le Nez au vent de Sophie de Courtivron, journaliste et baroudeuse hors pair ! Le tour du monde à pieds, en bicyclette et en bateau, rien que ça. Mais la jeune femme ne s’est pas arrêtée à ça et continue d’explorer le monde… sa prochaine expédition ? Direction la Zambie pour 1000 km en canoë ! Voilà de quoi faire rêver…

Les 2 encres

Une réflexion au sujet de « Carnets d’Orient parrainés par les éditions Les 2 encres »

  1. Bonjour Christiane,

    C’est en tapant ton nom que je t’ai retrouvée, je t’ai reconnue immédiatement !!! Je suis Sylvie Séné mariée à un monsieur Bourély dont je porte le nom. J’habite Marseille depuis 1988 et suis professeure en classe de BTS dans le secteur Métiers de la Mode. J’ai 2 garçons de 15 et 12 ans. Je serais très heureuse de renouer des contacst avec toi car je garde un excellent souvenir de toi durant ces années à Félix Faure. Je me souviens que tu étais férue de lecture à l’époque et très bonne en dissertation !!!
    Avec mon meilleur souvenir.
    Sylvie Bourély

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *