Pourquoi le duo en musique ?

Pourquoi le duo en musique ? Comment deux instruments peuvent-ils se soutenir, dialoguer, mais aussi s’encourager et se contredire ? Découvrez les différents modes d’interaction dans le duo, à travers des extraits des œuvres suivantes :

-Boccherini, Sonate pour violoncelle et basse continue en mi bémol majeur G. 10 (troisième mouvement, Affettuoso), interprétée par Anner Bylsma et Kenneth Slowik.

-Beethoven, Sonate  pour violoncelle et piano n° 3 op. 69, en la majeur (premier mouvement), interprétée par Pierre Fournier (violoncelle) et Jean Fonda (piano).

-Brahms, Sonate pour violoncelle et piano n° 1 op. 38, en mi mineur (premier mouvement), interprétée par Sonia Wieder-Atherton (violoncelle) et Catherine Collard (piano).

Par Marie Starynkevitch, du collectif Les Clés de l’écoute.

Une réflexion au sujet de « Pourquoi le duo en musique ? »

  1. Regalez-vous ! Pour illustrer et compléter ce billet remarquable, je suggère d’écouter la sonate à Kreutzer (n°9), de Beethoven. Un bel exemple de duo-dialogue, entre piano et violon. Tolstoï en a d’ailleurs fait le titre d’un de ses romans, où deux personnes parviennent, grâce à ce dialogue musical d’une force inouie, à exprimer et partager un Amour parfait, malgré les interdits.
    Voici alors une invitation au théâtre des Champs Élysées, avec Anne-Sophie Mutter au violon et Lambert Orkis au piano :
    http://youtube.com/watch?v=COGcCBJAC6I

Laisser un commentaire