Etape 6 : « Tout Desproges » de Pierre Desproges

‘J’essaie de ne pas vivre en contradiction avec les idées que je ne défends pas’ : Pierre Desproges

Comme son titre l’indique, ce livre ne parle pas de Pierre Dac, mais bel et bien du regretté Pierre Desproges. De manière exhaustive, cet ouvrage regroupe par ordre chronologique l’intégralité des écrits de cet humoriste hors normes avec en prime, un cahier de photos inédites et un DVD en forme d’hommage où plusieurs sketches de l’auteur sont interprétés par des comédiens tels que Philippe Torreton, André Dussollier, Daniel Prévost ou Catherine Jacob.

Dès 1970, son humour si particulier s’exprimait déjà dans les brèves qu’il écrivit pour le journal l’Aurore. Ces premiers écrits suscitèrent d’ailleurs un abondant courrier de lecteurs outrés réclamant son éviction. Son salut vint d’une lettre adressée à la direction et qui disait : « Je ne lis pas L’Aurore mais je l’achète chaque matin pour Desproges. »
Et c’était signé Françoise Sagan !

Cette anecdote nous ramène inévitablement à la célèbre formule « On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde ».

Outre ses indéniables talents d’écrivain, Pierre Desproges restera dans nos mémoires comme étant le chantre de l’insolence sans tabou, le maestro de l’humour noir et de l’anticonformisme. Après ses débuts de journaliste dans les années 1970, il devint reporter pour l’émission de TV créée par Jacques Martin : « Le Petit Rapporteur » puis chroniqueur dans diverses émissions de radio, notamment « Le tribunal des flagrants délires » sur France-Inter. Il publia en 1981 son premier ouvrage : « Manuel de savoir-vivre à l’usage des rustres et des malpolis ».

En 1982 et 1983, Pierre Desproges fut le présentateur de l’émission de Jean-Louis Fournier « La minute nécessaire de Monsieur Cyclopède » qui comporta près d’une centaine d’épisodes.

Image de prévisualisation YouTube

Il enchaîna par la suite, publications d’ouvrages et « one man shows » à Paris et en province.

Il s’éteignit en avril 1988 à l’âge de 49 ans. La dépêche annonçant sa mort et rédigée par Jean-Louis Fournier titra « Pierre Desproges est mort d’un cancer. Étonnant, non ? » en référence à la phrase de conclusion rituelle sur FR3 de « La Minute nécessaire de Monsieur Cyclopède ».

4 réflexions au sujet de « Etape 6 : « Tout Desproges » de Pierre Desproges »

Laisser un commentaire