L’absurde en article

Un frisé : Oh mon dieu ! On est déjà mardi et on n’a encore rien écrit pour le blog !

Un autre frisé : Et si on faisait un article sur Pôle Emploi ? C’est ça le vrai monde de l’absurde! Ils t’envoient des documents pour te dire que t’es radié,  puis après des heures de téléphone, ils te répondent : « C’était juste un message automatique… »

Un autre frisé : J’adore ton idée, elle est vraiment géniale ! Mais non, on ne fait pas ça, c’est vraiment nul.

Un troisième frisé : Et si on faisait un article sous forme de discours entre deux frisés qui n’ont pas d’idée pour leur prochain article ?

Un frisé : Non, c’est un concept qu’on a déjà vu mille fois! Et puis, t’es qui toi d’abord ? Il n’y a que deux frisés, il y a moi…

Un autre frisé : Et moi !

Un troisième frisé : Pardon, j’ai vu des bouclettes alors je suis entré…

Un frisé : Bon, on fait quoi ?

Un autre frisé : Si on allait à la plage ? Je vais chercher mon surf !

Un frisé : Mais non ! Pour le blog…

Un autre frisé : J’ai une idée ! Je vais taper sur mon ami Google et contrairement à toi, lui, quand je le tape, il m’aide ! Donc… A B S U R D E…  et voilà monsieur : les morts les plus absurdes du monde selon Google !

1992, Isère : en 1932, pour ses 6 ans, la petite Rolande plante un arbre dans son jardin. 60 ans plus tard, l’arbre lui tombe sur la tête et la tue.

1995, Alabama : un sexagénaire meurt écrasé en prenant son bain. Le plafond s’effondre sous le poids des 4 tonnes d’ongles de pied qu’il entreposait au grenier depuis 40 ans.

Un frisé : Non, c’est trop noir comme humour… Et pis, tu vois que j’avais raison quand je t’ai dit que c’était dangereux de collectionner tes rognures d’ongles de pieds !

Un autre frisé : Attends ! Le thème du blog c’est le monde à l’envers ? Donc, si on écrit le monde à l’envers ça fait : « edmon ». On va faire la biographie de tonton Edmon !

Un frisé : Trop bien.

«Tonton Edmon »

Tonton Edmon est né il y a longtemps.

 Il est mort hier, en mangeant une Knacki de travers.

Entre-temps, il a vécu. Poil au zébu.

Un autre frisé : C’est bon, on peut aller faire du surf ? Il y a des bonnes vagues en plus !

Un frisé : Attends ! Je relis pour voir si notre dialogue est assez long …

Un autre frisé : Oui, on parlera de Dubillard ou de Ionesco une autre fois… Par contre, au retour du surf on devrait peut être passer faire un petit coucou à l’enterrement de Tonton Edmon…

Une réflexion au sujet de « L’absurde en article »

Laisser un commentaire