Sur les traces de … Percy Fawcett

Percy FawcettPercy Fawcett reste l’un des derniers grands explorateurs de l’Epoque victorienne. Il consacrera toute sa vie à la recherche de la cité perdue en Amazonie datant de l’Atlantide qu’il nommera « Z ».

Né en 1867 à Torquay en Angleterre, Percy Fawcett s’oriente vers une carrière militaire mais très vite, il découvre et se passionne pour l’archéologie et le passé mystérieux des civilisations perdues. Parallèlement, il s’initie à la topographie.

 En 1906 il est appelé par la société géographique de Londres pour cartographier la région bolivienne et délimiter une frontière avec le Brésil (les deux pays se disputent la culture du caoutchouc). Cinq expéditions seront nécessaires pour mener à bien ce projet, un travail jamais remis en cause depuis.

La découverte par Hiram Bingham de la cité du Machu Picchu renforce son envie de découvrir d’autres civilisations. Il quitte l’armée et continue ses explorations à son compte.

En 1914, la découverte d’un manuscrit à la bibliothèque nationale de Rio de Janeiro le conforte dans ses croyances. Daté de 1753, il raconte le récit d’une expédition d’un aventurier portugais prétendant avoir découvert une ville abandonnée aux bâtiments cyclopéens dans une région indéterminée du nord-est brésilien et de l’Amazonie.

Après la guerre 14-18, il entreprend une expédition à la recherche de cette cité perdue à laquelle il croit tant et à laquelle il donne le nom de point « Z » sur ses cartes. C’est un échec.

 Il réitère en 1925 avec cette fois son fils Jack et un ami, Raleigh Rimmel. Ils se dirigent vers le Haut-Xingu puis vers la Serra do Roncador. Le 29 mai, il adresse un dernier message à sa femme. Fawcett et ses compagnons ne seront jamais retrouvés, ni vivants ni morts. Une disparition mystérieuse qui en fit une légende, certains le pensent prisonnier, d’autres qu’il est devenu roi d’une civilisation inconnue.

Fawcett deviendra alors une véritable inspiration pour les écrivains. Il sera « Ridgewell » dans l’oreille cassé d’Hergé;  « Eliah  Corbett » dans Corto Maltese toujours plus loin d’Hugo Pratt. Henri Vernès enverra son personnage « Bob Morane »  Sur la piste de Fawcett.

Derrièrement, la collection Explora des éditions Glénat, a publié la bande-dessinée Fawcett, les cités perdues d’Amazonie. Voici la bande annonce:

http://www.dailymotion.com/video/xtu76s

Signé: Les Déboussolées

Une réflexion au sujet de « Sur les traces de … Percy Fawcett »

  1. La médiathèque de L’Ile D’Elle vous attend pour vous faire découvrir les mondes mystérieux des grands explorateurs de Percy Fawcett et sa fascinante citée perdue à Mary Kingsley et sa rencontre des peuples africains. Un tour du monde animé à découvrir le vendredi 24 janvier à 20h30. Tous publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *