Etape 9 : Incendies de Wajdi Mouawad

Chers voyageurs bonjour !

Découvrez sans plus tarder ce neuvième texte de notre voyage : Incendies de Wajdi Mouawad :

IncendiesAvant de mourir, Nawal qui s’est tue pendant des années, décide d’adresser ses dernières volontés à ses deux enfants, Jeanne et Simon. Dans son testament, elle leur raconte l’histoire obscure de leur naissance et leur révèle l’existence de leur frère qu’ils ignoraient. Si Nawal se sent apaisée par ses révélations, elle a néanmoins bouleversé la vie de ses enfants.

Wajdi Mouawad est un dramarurge et metteur en scène libanais aujourd’hui incontournable dans le monde du théâtre contemporain. Incendies est le deuxième volet de sa tétralogie Le Sang des promesses chez Actes Sud.

Sur fond d’une guerre impitoyable au Liban, cette pièce est dure et sa lecture ne nous laisse pas insensible, mais ce texte est avant tout très beau et surtout très fort…

Bonne lecture

Les Souffleurs de mots

Une réflexion au sujet de « Etape 9 : Incendies de Wajdi Mouawad »

  1. ‘ ‘ Comment peux-tu faire cela, je pourrais être ta mère ‘ ‘ Si j’ai bien compris la postface, c’est à partir de cette phrase que Wadji Mouawad a brillamment construit et mis en mots cette histoire forte, bouleversante, tragique, sur fond de guerre civile, et au final pourtant apaisant.
    On peut la lire comme une enquête intrigante jusqu’au bout. Mais si l’auteur ‘ ‘ ne se veut pas documentariste, c’est un passeur d’émotions, passeur des questions que soulèvent les enjeux contemporains ‘ ‘ et on prend la douleur et l’horreur en pleine figure. Comme dans Exécuteur 14 . Sauf que Wadji Mouawad n ‘arrive pas, dit – il, à passer de la désespérance au désespoir et qu’il n’aime pas terminer ses pièces sur le malheur. Et c’est tant mieux ! Nous non plus .

Laisser un commentaire