Couverture de "Durandal, La marche de Bretagne", premier tome d'une saga prometteuse

Durandal de Nicolas Jarry

Cher voyageurs,

Pour terminer ce cycle consacré aux légendes, quoi de mieux qu’une bande-dessinée épique ? Avec Durandal, La marche de Bretagne, Nicolas Jarry, associé au dessinateur Gwendal Lemercier, nous offre une fabuleuse histoire sur la légendaire épée du chevalier Roland.

Couverture du premier tome de la BD "Durandal"

L’action se déroule sous le règne de Charlemagne. Le royaume doit faire face aux attaques incessantes des Saxons. Ambroise, comte de la Marche de Bretagne et détenteur de la légendaire épée Durandal, est tué au combat. Contre toute attente, son jeune héritier et petit-fils, Roland de Roncevaux, est dépossédé de la lame familiale par une mystérieuse femme venue d’Islande. Les années passent et la situation de la Marche de Bretagne se dégrade : les navires vikings écument les côtes et la révolte gronde dans les territoires limitrophes. Roland comprend que seule l’épée Durandal pourra lui donner le pouvoir de rétablir l’ordre et qu’il doit briser le serment fait à sa mère de ne jamais rechercher l’épée de son grand-père. S’ensuit une quête valeureuse qui mènera Roland aux confins des terres du Nord, là où les légendes et la mythologie prennent vie.

Mêlant de façon habile faits historiques, contes populaires, légendes, mythologies scandinave et gauloise ainsi que des éléments sortis tout droit de son imagination, Nicolas Jarry nous propose sa réinterprétation de la chanson de geste médiévale « La chanson de Roland ». Servie par une intrigue soutenue, une galerie de personnages flamboyants, des planches fournies et détaillées, cette bande-dessinée nous apporte un nouvel éclairage sur l’épée Durandal, non moins légendaire qu’Excalibur.

Quatre tomes sont déjà parus et sont porteurs de bien des promesses… Histoire à suivre !

Laisser un commentaire