Niki de Saint Phalle : Des couleurs et des formes

Niki de Saint Phalle + le jardin des Tarots 06Niki de Saint Phalle, artiste française, plasticienne, peintre et sculptrice est née en 1930 à Neuilly-sur-Seine et  décéde en 2002 à San Diego à l’âge de 72 ans. Niki de Saint Phalle est d’abord mannequin pour de grands magazines puis elle commence à peindre dès 1952 sans aucun enseignement artistique. Elle devient membre du mouvement  des « nouveaux réalistes »,  mouvement développé en France par Yves Klein (art qui consiste à prendre des objets de la vie quotidienne pour en faire une œuvre). Grâce à de nombreuses œuvres majestueuses, Niki de Saint Phalle fait partie sans aucun doute des plus grandes artistes du XXème siècle. A ce titre, le grand Palais lui consacre actuellement sa plus grande exposition depuis plus de 20 ans.

Niki de Saint Phalle : UNE FEMME

Née dans une famille bourgeoise, elle est élevée à New-York. De nationalité franco-américaine,  Niki de Saint Phalle trouve dans l’art un moyen d’échapper à son éducation traditionnelle. Perturbée par son enfance suite au viol de son père à l’âge de 11 ans , Niki est une petite fille instable. A 18 ans, elle fugue et rencontre Harry Matthews, son futur mari. A 20 ans, elle met au monde une petite fille et 4 ans plus tard un garçon naît de cette union. Autodidacte, elle se met à peindre, de retour en France et après une grande dépression Niki fait la connaissance en 1960 à Paris du sculpteur Jean Tinguely et abandonne mari et enfants pour vivre avec lui. C’est en 1961 que la carrière de Niki va véritablement décoller, elle participe à de nombreuses expositions et rencontre de nombreux peintres comme Dali.

Niki de Saint Phalle : UNE ARTISTE

grand-tir– LES TIRS : Elle devient célèbre en 1961 grâce à sa première exposition « Les Tirs« . Ce sont des tubes emplis de couleurs et recouverts de plâtre et qui sont percés par des tirs à la carabine le tout fixé sur une planche. Grâce à cet art, Niki apparaît sur la scène internationale. Pendant de nombreuses années ses œuvres sont le reflet de sa vie tourmentée.

 LES NANAS : A partir de 1965, Niki de Saint Phalle met en avant la nanas1femme et ses œuvres vont refléter le bonheur et la féminité. Ses « Nanas« qui sont des sculptures exubérantes, imposantes et multicolores dégagent une certaine féminité provocante et joyeuse. Niki de Saint-Phalle réalise alors des œuvres colorées, monumentales utilisant à la fois la peinture, la sculpture et l’architecture. Certaines sont même habitables. Niki de Saint Phalle propose alors un monde imaginaire, universel, et accessible à tous. D’autant plus, que les créations ludiques de Niki de Saint-Phalle sont destinées aux espaces publics, places, fontaines et jardins auxquels elles donnent une âme dans de nombreuses villes d’Europe et des Etats-Unis. Ses figures féminines, les Nanas, la firent connaître dans le monde entier.

niki-de-saint-phalle-5 LA HON : Parmi les œuvres monumentales de Niki de Saint Phalle, « Hon » qui signifie  « Elle » en Suédois représente une femme de 28 mètres de long sur 9 mètres de large, réalisée avec son mari Jean Tinguely et exposée de juin à septembre 1966 au Musée d’art moderne de Stockholm. Les visiteurs pouvaient entrer dans la sculpture par une entrée située entre ses jambes et ainsi y découvrir d’autres œuvres à l’intérieur comme un bar et une vidéothèque.

– LE JARDIN DES TAROTS : C’est l’oeuvre la plus importante de Niki de Saint Phalle. Cemainview2 « jardin des tarots » réalisé à partir de 1979 (et avec l’aide de Jean Tinguely son mari), se situe en Toscane (Italie) à Capalbio et réunit des sculptures monumentales inspirées par les figures du jeu de tarots. Ce jardin a  ouvert ses portes en 1998. Ces sculptures étant habitables, elle y vivra avec sa famille pendant plusieurs années.

Niki de Saint Phalle : UNE FEMINISTE

Ses premières œuvres sont déjà guidées par la réflexion qu’elle mène sur le rôle de la femme dans notre société. Artiste non conventionnelle et au début, seule femme dans le groupe des « Nouveaux Réalistes », Niki de Saint Phalle s’affirme en tant que femme moderne. Artiste engagée, au travers de son art, Niki a un discours politique et militant défendant la femme moderne.

EXPOSITION AU GRAND PALAIS à PARIS

Niki de Saint Phalle est à l’honneur avec cette formidable rétrospective qui lui est consacrée actuellement  au Grand Palais jusqu’au 2 février 2015. Sans plus attendre, cliquez-ici pour découvrir un aperçu de cette grande exposition.

prix catalpa 2014

 

 

 

Laisser un commentaire