Littoral 12 de Anne Calas


Partons maintenant à la découverte de l’artiste et écrivain Anne Calas qui a publié en 2014 son premier recueil de poésie : Littoral 12. Ces poèmes décrivent plusieurs voyages effectués par l’auteur en 2012 : 12 allers-retours entre Paris et 12 lieux du littoral, de Zeebrugge en Belgique à l’île d’Yeu. Ce périple est raconté en XII chants et nous entraîne dans une lente traversée intérieure.

Littoral 12Avec cet ouvrage, Anne Calas imagine une expérience poétique alliant voyage, écriture et collecte de sons. En effet, ce livre est accompagné d’une pièce sonore composée par Alain Lafuente à découvrir sur le site Internet de l’auteur sur lequel vous trouverez également des photos de chaque voyage.

Dans ce recueil, Anne Calas entretient un dialogue constant avec la mer et les côtes et poursuit son propre voyage intérieur. Au cours du poème, les lieux ne sont pas systématiquement identifiés mais chacun évoque la mer, la plage et les dunes.

Rédigé en XII chants, Littoral 12 s’apparente à une épopée. D’ailleurs, les étapes affichées sur la couverture du livre en pointillés suggèrent le profil de la côte, de la Mer du Nord à l’Atlantique. Voici les différents trajets :

I- Paris – Ile d’Yeuvisuel_anne_calas
II- Paris – Zeebrugge
III- Paris – Le Croisic
IV- Paris – La Panne
V- Paris – Carnac
VI- Paris – Berck
VII- Paris – Clohars – Carnoët
VIII- Paris – Dieppe
IX- Paris – Mont St Michel
X- Paris – Fécamp
XI- Paris – Cabourg
XII- Paris – New York

Anne Calas, née en 1957, a déjà mené plusieurs projets artistiques au cours de sa carrière. Elle a animé une compagnie de théâtre, enregistré deux albums de chansons et publié deux autres ouvrages en prose : Chroniques d’ici (2007) et La logique de l’escargot, correspondance itinérante (2011).

Ci-dessous un extrait du chant III Paris – Le Croisic que vous pouvez également écouter grâce à la pièce sonore :

Mer du nord / atlantique      situation des bordures
Mouvement pendulaire
Je marche
Océan retiré au loin ce matin – je marche – funambule
Tout le long de tes côtes

Laisser un commentaire