Premiers romans de 2015

Chers lecteurs, nous vous proposons cette semaine une sélection de premiers romans publiés en 2015.

les arpenteursLes Arpenteurs de Kim Zupan, éditions Gallmeister : John Gload, 77 ans, attend son procès dans une prison du Montana. Val Millimaki, adjoint du shérif, travaille dans cet établissement et chaque nuit, le criminel lui révèle une partie de son passé. Une amitié troublante naît entre les deux hommes, sur fond de manipulation, de confessions et de non-dits. 

L’avis du Temps des libraires, ici.

 

vivre et mentir à téhéranVivre et mentir à Téhéran de Ramita Navai, éditions Stock :     Récit aux multiples protagonistes pour témoigner de la vie à Téhéran : qu’ils soient
gangster, apprenti terroriste repenti, adolescente amoureuse, play-boy ou femme divorcée, tous dévoilent les mensonges nécessaires pour survivre et aimer dans l’un des régimes les plus répressifs du monde. 

Auteur et journaliste irano-britannique, Ramita Navai est réputée pour ses reportages en terrains hostiles. Elle a été rapporteur pour les Nations unies en Iran, au Pakistan et en Irak, et correspondante pour le Times à Téhéran de 2003 à 2006.

Vivre et mentir à Téhéran a été récompensé par le Royal Society of Literature’s Jerwood Prize.

miniaturisteMiniaturiste de Jessie Burton, éditions GallimardAmsterdam, 1686. Nella, 18 ans, s’installe dans l’opulente demeure que Johannes, le marchand d’âge mûr qu’elle vient d’épouser, partage avec sa soeur. En cadeau de mariage, il lui offre une maison de poupée reproduisant la leur, qu’elle entreprend d’animer grâce à un miniaturiste. Les créations de l’artisan lèvent peu à peu le voile sur les mystères de la maison et de ses occupants.

Image de prévisualisation YouTube

Les Découvreurs

Une réflexion au sujet de « Premiers romans de 2015 »

Laisser un commentaire