L’homme du verger – Amanda Coplin

Une harmonie se dégage à la lecture de « L’homme du verger ». Tout y est accordé comme dans un tableau. Amanda Coplin réussit le pari de mettre en symbiose le style, les personnages et les paysages.

l'homme du vergerÀ l’aube du XXe siècle, dans une région reculée le long de la côte pacifique des États-Unis, Talmadge  » l’homme du verger  » prend soin de ses arbres fruitiers. Depuis près d’un demi-siècle, cet homme mène une existence apaisée, rythmée par les saisons des fruits. Jusqu’au jour où deux jeunes filles farouches et abandonnées font irruption dans son domaine… Leur arrivée bouleversera définitivement la vie de ces personnages, les rappelant à leurs douloureux passés. 

 

L’homme du verger clôture notre saison. Sobriété, justesse, plénitude font partie des mots définissant l’ambiance de cette histoire. La partition est jouée jusqu’au bout sans fausse note.

Les Découvreurs

 

Une réflexion au sujet de « L’homme du verger – Amanda Coplin »

  1. Une belle découverte pour clôturer cette saison ! On s’attache à ses personnages marqués par la vie, un roman plein de grâce et d’humanité, touchant.
    L’ambiance du livre, le style me rappelle « la Veuve » de Gil Adamson, une autre auteure que j’ai pu également découvrir grâce aux Voyageurs. Encore merci pour ces sélections de qualité !

Laisser un commentaire