Quand un chanteur reprend un poète

En 2014, Jean-Louis Aubert sort un album où il  chante des textes écrits par le poète Michel Houellebecq. Cet album désormais disque de platine et finaliste pour l’album de l’année RTL, est l’occasion de montrer que la poésie peut se chanter.

Jean-Louis AubertJean-Louis Aubert est né en 1955 et est auteur, compositeur et interprète, mais aussi chanteur, guitariste et producteur. Cet artiste de rock a commencé sa carrière dans le groupe Téléphone puis en solo. Il a vendu plus de 3 millions de disques en solo et près de 6 millions avec le groupe Téléphone.

HouellebecqMichel Houellebecq, né en 1956 à La Réunion, est un écrivain, essayiste, poète et romancier français. Depuis les années 80, il est un des auteurs français les plus traduit dans le monde. Il est par ailleurs aussi chanteur, réalisateur et acteur. Ces principaux romans sont « Extension du domaine de la lutte » et « Les particules élémentaires ». En poésies, voici ce qu’il a écrit : Quelque chose en moi, La Poursuite du bonheur, La Différence, La Peau, La Ville, Le Sens du combat, Rester vivant, Renaissance, Poésies, Poésie, Configuration du dernier rivage, Non réconcilié. 

Alors qu’il écrivait un album complètement différent, Jean-Louis Aubert est tombé sous le charme des poèmes de son ami et en a fait un album « Les parages du vide ». Dès les premières mesures et les premiers vers, Aubert s’est approprié Houellebecq, comme s’ils s’étaient toujours habités, locataires l’un de l’autre. Un alphabet musical qui fait rock, qui fait mal et du bien à l’identique, auquel pour une fois les anglo-saxons, pionniers en la matière, n’ont pas accès. Un rock littéraire qui l’est si peu, tant le poète va au choc, à la lumière de l’os, sans jamais se payer de mots. Idem du musicien, qui a rejoint l’essentiel, doux quand ça l’invitait, dur quand ça le commandait. Une poésie sonique en rock cardiaque.

Voici le poème Isolement de Michel Houellebecq et le clip de la chanson liée.

Isolement
par Michel Houellebecq

Où est-ce que je suis
Qui êtes-vous ?
Qu’est-ce que je fais ici ?
Emmenez-moi partout,
Partout mais pas ici,
Faites-moi oublier
Tout ce que j’ai été
Inventez mon passé,
Donnez sens à la nuit.
Inventez le soleil
Et l’aurore apaisée
Non je n’ai pas sommeil,
Je vais vous embrasser
Êtes-vous mon amie ?
Répondez, répondez.
Où est-ce que je suis ?
Il y a du feu partout
Je n’entends plus de bruit,
Je suis peut-être fou.
Il faut que je m’étende
Et que je dorme un peu,
Il faudrait que je tente
De nettoyer mes yeux.
Dites-moi qui je suis
Et regardez mes yeux
Êtes-vous mon amie ?
Me rendrez-vous heureux ?
La nuit n’est pas finie
Et la nuit est en feu
Où est le paradis ?
Où sont passés les dieux ?

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire