Des héros ordinaires

 

Parfois les super-héros ne suffisent pas…

spider man world trade center 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pourtant…

« Les idées sont à l’épreuve des balles » comme se plait à dire V, dans le film « V pour Vendetta ».

Les super-héros, à travers leurs récits et leurs luttes, témoignent à leurs manières des valeurs communes que nous partageons aux quatre coins du monde avec d’autres nations et communautés : l’humanisme, le respect, la tolérance, le courage, l’héroïsme, le don de soi…

Des valeurs qui sont à l’image des super-héros, universelles et indestructibles.

Cette semaine est particulière, notre billet l’est tout autant. Il n’est pas dédié à un ou plusieurs personnages de l’univers DC ou Marvel.

Il est dédié à d’autres héros, réels cette fois.

Les héros que nous célébrons aujourd’hui sont ceux du 13 novembre 2015.

Comme dit Tante May dans le film Spider-Man 2, « je pense qu’il y a un super-héros en chacun de nous, qui nous donne de la force, nous anoblit ».

Et c’est bien la seule choses que les terroristes ont réussi à prouver vendredi soir :

Un héros sommeille en chacun de nous.

Et pour cela nul besoin de costume, de maquillage, de surnom…

A l’instar des grandes figures de la littérature française d’ailleurs (qui ont influencé grandement les super-héros que nous connaissons). Edmond Dantès, le Capitaine Fracasse, Cyrano de Bergerac, tous ces personnages incarnent avant tout un combat. Un combat qui prime sur l’apparence.

Pour eux, seul compte le courage et la volonté d’agir. C’est en cela que ces personnages sont exceptionnels et c’est pourquoi ils ont marqué les esprits.

Il en va de même pour les héros du 13 novembre.

Rien ne pouvait les préparer à affronter une telle situation et pourtant ils ont su faire face et agir.

Ce soir-là, l’héroïsme a été incarné par une foule d’inconnus et d’anonymes, ils étaient agents des forces de l’ordre, pompiers, personnels de santé, passants, parisiens et tant d’autres…

Des héros ordinaires,

De véritables héros.

 

Une réflexion au sujet de « Des héros ordinaires »

Laisser un commentaire