Tremblez, les revoilà !

Bonjour chers auditeurs,

 

Non, vous ne rêvez pas, revoilà le trio inquiétant…

Et je me rends compte qu’ils ont tous les trois un point commun. Vous me direz qu’ils sont compositeurs de films, certes, mais surtout… ils ont tous les trois collaboré étroitement avec un réalisateur bien précis !

John Williams, vous devez vous en douter, forme un duo d’exception avec Steven Spielberg. Ce dernier a confié (à deux exceptions près) la composition des musiques de ses films à John Williams, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a réussi à donner un univers différent pour chaque oeuvre. Dans l’émission, je vous parlais des Dents de la mer et de Mémoires d’une geisha. Mais j’adore également La Liste de Schindler. Et Jurassic Park. Et Indiana Jones… Bon, je ne continue pas la liste, mais je serais curieuse de savoir quelles sont vos préférées ! Moi, une d’entre elles est ici.

Alan Silvestri a quant à lui beaucoup travaillé avec… Robert Zemeckis. Oui, pour Forrest Gump (vous allez croire que je tourne en boucle, mais non non), mais également pour Qui veut la peau de Roger Rabbit ?, les Retour vers le futur et La mort vous va si bien. Je ne sais pas si vous avez vu cette comédie hilarante, mais je vous invite à écouter ici un extrait de la musique. On est pile dans le thème : suspense, mais avec une grande part d’humour !

Enfin, le moins connu de ces trois compositeurs, Bernard Herrmann, qui a composé pour nombre de films d’Alfred Hitchcock. Et il s’avère que ce sont à chaque fois mes films préférés (coïncidence, je ne crois pas !) : Mais qui a tué Harry ?, L’Homme qui en savait trop, Sueurs froides, La Mort aux trousses, Psychose, Pas de printemps pour Marnie Sueurs froides (ou Vertigo) est mon préféré d’Hitchcock. Je ne résiste donc pas à vous faire écouter ce morceau.

Alors, je ne sais pas vous, mais j’aime bien quand des réalisateurs et compositeurs travaillent souvent ensemble. On retrouve leur oeuvre avec plaisir et on embarque dans un univers différent mais rassurant.

 

Allez, je vais écouter pour la trente-cinquième fois Indiana Jones ! A la semaine prochaine pour trembler d’effroi !

« Le B.A.BA des B.O., écoutez, y a tout à voir »

Corisande

Laisser un commentaire