De l’importance de la musique de film

Bonjour chers auditeurs,

 

Le titre de cet article devrait vous interpeller ! Si vous nous suivez depuis le début, vous devez être convaincus de l’importance de la musique de film. Pour émouvoir, pour surprendre, pour appuyer, un film sans musique est difficilement imaginable.

Et pourtant… et pourtant il y a des films qui prennent le parti de ne pas en proposer. Je pense notamment au film Le Projet Blair Witch. Vous allez me rétorquer que c’est normal car ce film se voulait documentaire, produit brut de la réalité. Et le film ne pâtit pas de l’absence de musique.

Mais très récemment au Festival International du film d’Aubagne, il y a eu une master class où huit élèves ont créé, avec le soutien de Bruno Coulais et Gilles Alonzo, une musique pour ce film. Proche du bruitisme, « car il ne faut pas que la musique prenne le pas sur un film qui s’en passait très bien »*, les élèves ont tout de même créer un motif revenant dans plusieurs passages. Je ne peux pas vous faire écouter d’extraits, mais je trouve cette démarche très originale.

Et vous, quelle importance accordez-vous à la musique dans un film ? Est-ce qu’en plein visionnage une musique vous interpelle ?

Je vous dis à la semaine prochaine pour une nouvelle émission !

« Le B.A. Ba des B.O., écoutez, y’a tout à voir »

Corisande

 

* Vous pouvez retrouver un article entier sur cette composition dans le journal 20 minutes du 18 mars 2016.

Laisser un commentaire