« Fous de Patagonie : quatre découvreurs du bout du monde »

 

Fous de Patagonie« Ces souvenirs mélancoliques étaient d’ailleurs en parfaite harmonie avec l’aspect désolé et pourtant grandiose de cette côte inhospitalière. Là aucune trace d’indigènes ; un rivage tourmenté, bordé de collines abruptes à végétation monotone de bouleaux, disposés comme en gradins d’amphithéâtre à mesure que, s’élevant davantage en altitude, ils étaient plus accessibles au vent régnant qui les courbait uniformément vers l’ouest ; des criques anfractueuses aux mille replis, houle puissante et sonore : en somme, magnifique et sauvage décor pour quelques fantastique drame ».

Un paysage fascinant et stupéfiant en apparence , vous ne trouvez pas ?

Ces quelques mots sont ceux d’un certain Paul Haydes, qui a parcouru pendant une année la Terre de Feu en Patagonie, il y a de cela plus de 130 ans… L’expédition à laquelle il participa, était avant tout scientifique et avait pour ambition d’expliquer certains phénomènes météorologiques. Le récit de ce voyage est captivant…

Pourtant même si cette expédition est notable à plus d’un titre, elle ne représente qu’un périple parmi tant d’autres à destination de cette région du monde à cette époque.

PatagonieLa Patagonie, vaste étendue de terre très largement méconnue de la civilisation occidentale au XIXème siècle, attirait bien des convoitises. Certains états voyaient en elle, une région vierge à exploiter (même si elle était occupée par des communautés d’indiens…). La Patagonie incarnait également pour nombres d’aventuriers l’espoir fou d’une fortune facile. Elle suscitait aussi la soif de savoir et de découverte des scientifiques européens…

A cette époque, la population française n’était pas insensible à la fascination qu’ exerçaient ces contrées lointaines et exotiques comme La Patagonie. En témoigne la popularité dans la seconde partie du XIXème d’un magazine illustré aujourd’hui disparu : « Le tour du monde ». Parmi ses fidèles lecteurs, un certain Jules Verne

Cette revue relatait périodiquement les histoires de ces hommes et femmes aussi intrépides que courageux qui parcouraient le globe à la découverte des dernières terres inexplorées !

L’ouvrage intitulé « Fous de Patagonie : quatre découvreurs du bout du monde, 1856-1897 » vous propose de découvrir quatre de ces récits extraordinaires initialement parus dans « Le tour du monde ».

Fous de Patagonie

Quatre destins hors du commun, qu’un voyage en Patagonie va bouleverser à jamais : celui de l’employer de commerce Auguste Guinnard, du docteur et médecin de la marine Paul Hyades, du voyageur et anthropologue Henry de La Vault et du scientifique Otto Nordenskjöld

Elias

(Sources photos : falco-Pixabay et Electre)

Laisser un commentaire