Save our souls

 

Un reportage devenu livre

Emma Jane Kirby est journaliste. Elle a reçu en 2015 le prix Bayeux-Calvados pour son reportage sur le sauvetage de 47 migrants en Méditerranée . La journaliste en a tiré un livre :  L’Opticien de Lampedusa aux éditions Les Equateurs.

Un homme (extra-)ordinaire
La vie est fragile. Carmine, opticien sur l’île de Lampedusa s’en est rendu compte ce matin du 3 octobre 2013, lors d’une sortie en mer avec ses amis. Carmine entend tous les jours parler de la crise des migrants qui a lieu en Méditerranée, aux portes de chez lui. Il en entend parler, mais cela ne le concerne pas vraiment. Carmine tient un commerce et il est inquiet pour l’avenir de ses deux fils. Le week-end, il sort en mer avec ses amis.

Ce matin-là, sur le Galata, le bateau de son ami, il profite de la fraîcheur du matin et perçoit au loin des cris de mouettes… et puis non,  il s’aperçoit qu’il s’agit d’humains.

Emma-Jane Kirby transmet dans cette chronique poignante le destin d’un homme ordinaire, discret, devenu malgré lui et par la force des choses le protagoniste d’un sauvetage en mer. Il voudrait les sauver tous. L’image de ces visages restera longtemps dans son esprit, dans ses cauchemars.

La force de cette chronique parue en 2016 est de nous faire voir autrement la tragédie qui a encore lieu en Méditerranée. On en ressort bien sûr démunis et avec le goût amer d’un drame qui perdure. L’Opticien de Lampedusa interroge notre humanité et notre (in)capacité à faire face à l’un des défis de ce début de 21e siècle.

Célia

[Sources ill : Pixabay/Dron74-Electre]

Une réflexion au sujet de « Save our souls »

  1. A lire absolument ! L’immigrant devient alors autre chose qu’un concept un peu abstrait, il prend corps dans des gens qu’il côtoie de près, qu’il touche même… Cela va bouleverser cet homme ordinaire et changer sa vie pour un long moment…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *