Bienvenue dans le Wyoming

 

Nous évoquons depuis quelques semaines les grands espaces américains. Arrêtons-nous un instant sur l’état du Wyoming !

Carte d’identité du Wyoming 

Capitale : Cheyenne
Nombre d’habitants : 563 000
Superficie : 250 000 m² (soit la moitié de la France)
Date d’entrée dans l’Union : 10/07/1890 (44ème état)

 

Des espaces naturels d’exception

C’est une grande région aux paysages magnifiques à la jonction des Hautes Plaines et des rocheuses. Sur ces territoires très variés, le climat est capricieux. Aride ou montagneux, il offre peu de place à l’agriculture. Le ranching (méthode d’élevage avec une faible densité d’animaux), la production de foin, de betteraves à sucre, de céréales et de laine sont les seules activités terriennes.

Le premier monument national y est consacré : Devil’s Tower. En 1872, la création du Parc National de Yellowstone marqua la naissance du concept de Parc National dans le monde. Il est le deuxième plus grand parc des Etats-Unis (presque 9000 km²). Véritable temple des phénomènes géothermiques, on peut y apprécier la beauté de presque 10 000 geysers et sources chaudes. Avec un peu de chance, on y fait la rencontre de quelques mythiques mammifères : ours noirs, élans, wapitis, grizzlis… Quelques photos ici.

Parmi les autres sites majeurs, le Parc National de Grand Teton est composé d’une impressionnante cuvette glaciaire et de nombreux lacs où l’on aperçoit des pélicans et des wapitis.

Des particularités multiples

Son nom, Wyoming, vient d’une contraction du mot indien Mecheweamiing qui signifie « Les Grandes Plaines ».

Par ailleurs, le Wyoming fut le premier état américain à accorder le droit de vote aux femmes en 1869. Il fut aussi à l’avant-garde en élisant une femme gouverneur en 1925.

Cheyenne, la capitale, est considérée comme la capitale de l’Ouest Sauvage, qui produit chaque année le plus grand rodéo du monde. On y trouve également Cody, ville mythique fondée par « Buffalo Bill », célèbre homme de spectacle.

Le Wyoming comme source d’inspiration

On connaît cet état pour ses histoires de cow-boys, trappeurs, guerres indiennes et caravanes de pionniers. Ces récits romanesques et la nature particulière inspirent fortement les artistes, écrivains et cinéastes. On le voit réellement à travers tous les documents présentés sur ce blog.

D’autres informations ici sur le site de l’Office de tourisme des Etats-Unis.

 

Epona

(sources images : une : Pixabay/tpsdave, carte et images billet : Wipikedia)

Laisser un commentaire