Du beau, du merveilleux, du Kadhja Bonet !

Kadhja Bonet, jeune californienne de 28 ans, a sorti un album cette année s’appelant « The Visitor ».

Le titre de l’album ne correspond pas à ce que je ressens, non pas du tout, celui qui va le mieux à sa voix de songe, d’amour, de douceur, c’est le deuxième titre de son album « Honeycomb » (rayon de miel).

Car c’est ça; sa voix, c’est du miel, de la profondeur, elle est intemporelle, écoutez :

Honeycomb

Fairweather Friend

The visitor

Kadhja Bonet maîtrise parfaitement les modulations de sa voix, les aigus, les graves, son souffle, sa puissance contenue, c’est une reine, la vraie Queen B (je sens que ça va énerver certaines personnes ce que je viens d’affirmer) !

Le seul bémol revient à la pochette de l’album que ne laisse rien présager de la qualité des chansons. Un peu comme certains livres qui ont ENCORE des couvertures insipides, histoire de dire, soit non, ne m’achetez pas ou soit oui je suis moche à l’extérieur mais tellement majestueux à l’intérieur (imaginez un brocoli vert et terne, mais magique, car il renferme à l’intérieur un savoureux mélange de chocolat suisse ET belge ET sans calories !!!)

Bastet (just a fan)

[Sources : Photo de l’artiste – novaplanet.com // Pochette de l’album – franceculture.fr // Le fortissimo – Wikipedia]

 

Laisser un commentaire