Les chemins de l’école : Le film, la série et les livres

« Les chemins de l’école » est à l’origine un film de  Pascal Plisson que l’on a pu voir sur nos écrans en 2013.

Le titre de ce film documentaire est évocateur car nous suivons 4 enfants sur le chemin de leur école, une école qui leur est difficile d’accès, mais une école dont ils ne sauraient se priver sans se priver également d’un meilleur avenir pour eux-mêmes et leur famille. Du Kenya à la Patagonie, en passant par l’Inde et le Maroc, nous suivons donc ces jeunes enfants qui, au péril de leur vie, choisissent de marcher pendant des kilomètres pour jouir de quelques heures d’enseignement.

L’école comme récompense au courage quotidien.

L’espoir comme réponse à leur volonté sans failles.

Suite au succès retentissant des « Chemins de l’école », Pascal Plisson a créé pour France Télévisions une série éponyme qui passe sur France 5. Le concept est le même, mais avec des situations différentes.

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, Marie-Claire Javoy a écrit deux livres documentaires sur ce même sujet en collaboration avec France 5.  Elle a été non seulement co-scénariste du film « Les chemins de l’école » mais a aussi participé à l’écriture et au montage de la série documentaire.

Chaque volume détaille la vie de 8 enfants de contrées différentes.

En introduction nous avons à chaque fois une carte d’identité avec le nom de l’enfant, le pays, la province, le village, la situation familiale, la distance de l’école et l’équivalent en temps de marche, le nombre d’élèves à l’école, les heures de cours, la présence ou non de cantine, etc.

Le développement explique la situation géographique, ethnique et familiale, le quotidien, la traversée, et le temps de l’école.

Les photographies d’Emmanuel Guinet et Yann L’Hénoret sont époustouflantes; elles détaillent la grandeur des paysages, l’émotion des visages, les instants en famille…

Détail d’importance, on retrouve Jackson du Kenya, Zahira du Maroc, Samuel d’Inde du film initial et si l’on passe les pages, nous voyons non seulement ce qu’ils sont devenus mais aussi ce que sont devenus les enfants du volume 1.

Zahira a maintenant 18 ans, elle a eu le bac et va commencer des études de médecine pour devenir pédiatre.

Samuel a 16 ans, c’est un élève brillant, il rêve d’intégrer le Collège des Arts et Sciences à Muthupettai.

Jackson a 17 ans, ses résultats sont excellents, il rêve de devenir pilote; sa sœur (13 ans maintenant) est première de sa classe.

Je pense qu’on ne peut jamais trop encenser la volonté, l’effort, le travail. Nous n’avons pas toujours d’argent, de chance, la vie est une loterie, mais nous sommes nombreux à avoir de la volonté. Evidemment, la volonté est aussi liée à la confiance en soi, à l’entourage plus ou moins favorisant, à plein de facteurs en somme, mais quand on voit ce qu’elle peut accomplir pour l’avenir de nos enfants…

Bastet

[Sources : Photo du film (Allociné), Enfants dans la montagne (Site du Monde)

Laisser un commentaire