Tous les articles par Les Dames d'art

« Marguerite Duras » de Laure Adler

 

Cet ouvrage de Laure Adler édité chez Flammarion retrace la vie de Marguerite Duras, écrivaine française majeure du  XXème siècle en 5 chapitres passionnants. Largement illustré, vous y découvrirez des manuscrits, photos de cette femme de lettres hors du commun, engagée et qui ne cessera d’écrire.

Au fil du temps, l’écriture amène Marguerite Duras dans l’univers du cinéma et du théâtre. Son livre « Le barrage contre le Pacifique » est  adapté au cinéma et c’est en 1984 qu’elle obtient la consécration avec le prix Goncourt pour son livre « L’Amant ».

Marguerite Duras livre

1914-1932 : Les racines de l’enfance
Née en Indochine en 1914, Marguerite est élevée par une mère lui rappelant sans cesse qu’elle « peut mieux faire ».

« J’ai n’ai eu ni maison familiale, ni jardins connus, ni greniers, ni grands-parents, ni livre, ni camarades qu’on voit grandir. Rien de tout cela. Vous vous demandez ce qu’il reste ? Il reste ma mère. Pourquoi me le cacher ? »

1933-1947 : Temps de guerre
C’est une période où Marguerite devient une intellectuelle engagée, adhère au premier parti de France, allant vendre L’Humanité sur les marchés le dimanche.

« Dans cette période-là de ma première solitude, j’avais déjà découvert que c’était écrire qu’il fallait que je fasse. J’en avais déjà été confirmée par Raymond Queneau. Le seul jugement de Raymond Queneau, cette phrase-là : ‘Ne faites rien d’autre que ça, écrivez.' » 

1948-1963 : La reconnaissance
Marguerite accepte d’écrire le scénario « Hiroshima mon amour », commandé par Alain Resnais, qu’il lui permet ainsi d’obtenir la reconnaissance des milieux intellectuels et artistiques.

 « Je crois que j’ai recherché dans mes films ce que j’ai recherché dans mes livres. En fin de compte, il s’agit d’une diversion et seulement de ça, je n’ai pas changé d’emploi. Les différences sont très petites, jamais décisives. » 

1964-1979 : L’effervescence de la créationmarguerite duras
Marguerite ne cesse d’écrire mais aussi de tourner. Elle se met en scène dans Le Camion, au côté d’un jeune acteur, inconnu du grand public, Gérard Depardieu.

« Mon premier film est La Musica. L’histoire était déjà écrite, il suffisait de la tourner. J’ai eu envie de faire du cinéma parce que les films qu’on faisait avec mes romans étaient pour moi insoutenables. » 

1980-1996: La consécration
Le roman « L’Amant » rencontre un succès populaire avant d’obtenir le prix Goncourt en 1984, prix qu’elle ne viendra pas chercher.

« Mon écriture est la même depuis toujours. Ici, tout au plus, je me laisse aller sans crainte. Les gens n’ont plus peur de ce qui, en apparence en tout cas, semble incohérent. […] L’Amant est un livre tellement plein de littérature qu’elle semble paradoxalement très loin. On ne la voit pas. On ne doit pas voir l’artifice. C’est tout. […] »

 

logolitterature

 

Margaret Keane, ou le destin d’une femme incroyable

Chers voyageurs,

Les Dames d’Art ont très envie de vous faire découvrir une artiste hors du commun,  Margaret Keane. C’est à travers les yeux de Tim Burton, et son film Big Eyes, que vous pourrez découvrir l’histoire de cette femme, peintre, et à qui son mari a volé la gloire en s’attribuant le mérite de son travail.

big-eyes-dvd-cover-00Big Eyes raconte la scandaleuse histoire vraie de l’une des plus grandes impostures de l’histoire de l’art. À la fin des années 50 et au début des années 60, le peintre Walter Keane a connu un succès phénoménal et révolutionné le commerce de l’art grâce à ses énigmatiques tableaux représentant des enfants malheureux aux yeux immenses. La surprenante et choquante vérité a cependant fini par éclater : ces toiles n’avaient pas été peintes par Walter mais par sa femme, Margaret. L’extraordinaire mensonge des Keane a réussi à duper le monde entier !

Un film à découvrir de toute urgence !

Signaturebase

Jeanne Lanvin : une exposition à visiter !

Chers voyageurs,

Une nouvelle semaine, une nouvelle découverte ! Les Dames d’Art vous emmènent à la Capitale ! En effet, jusqu’au 23 août, le Musée de la Mode Paris Galliera accueille la première rétrospective consacrée à la plus ancienne maison de mode encore en activité, la maison Jeanne Lanvin.

Pour plus d’informations sur l’exposition, ça se passe ici. Et pour vous donner un avant-goût de cette magnifique exposition …

http://www.dailymotion.com/video/x2m33s2

Quand Joséphine parle aux enfants

Chers voyageurs,

imageUne fois n’est pas coutume, les Dames d’Art voulaient absolument vous parler d’un magnifique documentaire jeunesse sur la vie de Joséphine Baker, intitulé « Joséphine : Joséphine Baker, la danse, la Résistance et les enfants » (Editions Rue du Monde). 

Ecrite par Patricia Hruby Powell, cette biographie de Joséphine Baker permet aux enfants de découvrir la vie de cette femme au destin incroyable. L’ouvrage met également en lumière la ségrégation raciale aux États-Unis et l’engagement de cette femme étonnante et courageuse tout au long de sa vie.

Ponctué de nombreuses citations de Joséphine Baker, un livre pour les enfants dès 8 ans.

 « Quand j’ai vu tous ces visages qui me regardaient, un vertige s’est emparé de moi … J’ai laissé la musique me transporter loin d’eux. Le public a sifflé de joie et applaudi. »

Signaturebase

« Jules et Jim », un classique incontournable du cinéma français

Chers voyageurs,

Profitons de cette pause estivale pour (re)découvrir un classique du 7ème art, « Jules et Jim ». Réalisé par François Truffaut en 1962, il va faire éclater le talent de Jeanne Moreau. Récompensé par le Grand Prix de l’Académie du cinéma. François Truffaut lui-même parlera de son film en ces termes : « Jules et Jim est un hymne à la vie et à la mort, une démonstration par la joie et la tristesse de l’impossibilité de toute combinaison amoureuse en dehors du couple ».

L’histoire : Paris, avant la Première Guerre mondiale. Jim, un Français, et Jules, un Autrichien, sont des amis inséparables. Ils tombent amoureux de la même femme, Catherine, mais c’est Jules que Catherine épouse. Après la guerre, Jim rejoint le couple en Autriche. Catherine avoue qu’elle n’est pas heureuse avec Jules, lequel accepte que sa femme prenne Jim pour amant. Mais Catherine est éternellement insatisfaite et change sans cesse d’avis sur son choix amoureux.

Quand on pense à Jules et Jim, on ne peut s’empêcher de penser à cette scène culte …

Image de prévisualisation YouTube

Découvrez ce film sur notre plate-forme numérique e-medi@ en cliquant sur l’image :

new-logo-emedia4

Si vous n’avez pas encore d’identifiant  ou de mot de passe, cliquez ici.

Chanel news : un site à découvrir

Chers voyageurs,

C’est avec grand plaisir que les Dames d’Art viennent vous saluer, et vous proposent quelques découvertes pour cet été !

Pour commencer notre voyage au coeur des femmes et des arts, nous vous invitons à visiter le site chanel news. Faites le plein d’infos sur Coco Chanel, et suivez toute l’actualité de la maison Chanel ! Musique, films, il y en aura pour tous les goûts !

coco

Signaturebase

 

Les Dames d’art vous saluent …

visuel copyrightChers voyageurs et voyageuses,

C’est avec émotion et regret que les Dames d’art vous quittent après ces 6 mois passés en votre compagnie. Nous espérons que vous avez pu vous instruire, vous enrichir en vous plongeant dans l’univers de ces femmes, qui ont su marquer artistiquement le 20ème siècle. D’Edith Piaf  à Marie Laurencin, de Françoise Sagan  à Sarah Bernhardt, toutes ces femmes ont révolutionné un art, marqué de leur empreinte une époque et des générations …

Les Dames d’art continueront de temps à autre de vous faire partager un coup de coeur, une femme d’exception, une oeuvre …

Et pour continuer le voyage, rendez-vous

le vendredi 5 juin à 20h30 à la bibliothèque de Bouin ! 

Signaturebase

Romy Schneider et « L’enfer d’Henri-Georges Clouzot »

RomyOn ne peut parler des femmes et du cinéma français du XX ème siècle sans parler de cette grande actrice Romy Schneider (1938-1982). Belle, talentueuse, Romy demeure dans toutes les mémoires cette femme toute aussi éblouissante que fascinante. C’est en 1964, que le réalisateur Henri Georges Clouzot tourne le film « L’enfer », un drame conjugal avec Romy Schneider et Serge Reggiani comme acteurs principaux. Pour des raisons de santé du réalisateur ce film ne voit pas le jour mais il sera adapté près de 40 ans plus tard.

L'enfer Romy Schneider

  • Un film inachevé puis complété et adapté: Durant le tournage, une chaleur étouffante empêche le bon déroulement des prises de vue. Après de nombreuses avaries, le réalisateur fait un infarctus. Clouzot, le cinéaste n’a jamais réussi à reprendre la réalisation de ce qu’il envisageait comme être son chef-d’oeuvre. Mais les images tournées ont été retrouvées et rassemblées… Ces images sont surprenantes et touchantes. Elles racontent un film unique, la folie, la jalousie et l’histoire d’un tournage maudit  où Romy Schneider est  plus éblouissante que jamais.

Et c’est grâce à Serge Bromberg et Ruxandra Medrea que ces images sont dévoilées. Ils réussissent en 2009 avec ce film « L’enfer d’Henri Georges Clouzot » un nouveau film qui raconte l’histoire de ce naufrage magnifique et qui permet à ces images prises 40 ans plus tôt de voir le jour.

Alors, sans plus  attendre cliquez sur new-logo-emedia4pour découvrir ce film.

Et pour redécouvrir Romy Schneider cliquez-sur « Les Fabuleuses Destinées. »

Signature cinéma