Voyage: Bien au chaud dans mon polar

Bien au chaud dans mon polarDécouvrez la nouvelle génération du polar français, à suivre car les petits deviennent vite grands ! Toujours bien au chaud dans notre polar, rendez-vous avec la French touch !

Embarquez pour l’été avec Le cercle celtique de Björn Larsson !

Bjorn Larsson est un auteur qui compte dans la littérature suédoise.

Parmi ses romans, on trouve « Le cercle celtique », sorte de thriller maritime qui fait voyager le lecteur sur la mer du Nord, de l’Ecosse au Danemark, en passant par l’Irlande.

Le héros est un homme qui vit sur son bateau et croise un mystérieux marin qui lui livre son journal de bord. Cet événement l’entraîne avec son complice Torven à hisser les voiles sur les traces du Cercle Celtique : magie, druides, trafiquants, embruns et whisky… L’ambiance est brumeuse et étrange. Ce roman, en plus de bénéficier d’une belle écriture, dénote par son originalité dans la catégorie des polars nordiques.

Une grande aventure maritime parfaite pour l’été !

Polarement vôtre, Fondu au Noir

Parker- Le chasseur de Darwyn Cooke

 

New York, 1962.

Parker est un criminel confirmé et Il arrive en ville pour régler une sale affaire. Certaines personnes l’ont trahi et ça, Parker ne peut l’accepter… Pire, on lui doit de l’argent, beaucoup d’argent…

L’histoire remonte à quelques mois. A l’époque, Parker préparait un gros coup, un braquage à 90 000 dollars. Lynn, la femme qu’il fréquentait alors, était aussi de la partie ainsi qu’un certain Mal Resnick. Mais ces derniers ont préféré se partager le butin à deux… Parker était de trop. Les deux complices ont donc planifié sa mort juste après le braquage.

Piégé, il est laissé pour mort dans une maison en feu. L’histoire aurait pu s’arrêter là mais Parker est du genre « dur à cuire ». Finalement, il s’en sort. Après plusieurs mois de vagabondage et de prison, le voici à New York…

Lynn et Resnick vont amèrement regretter leur mauvaise conduite. Parker est résolu à se venger et à récupérer sa part du magot, quitte à bousculer les représentants de la branche new-yorkaise de l’Organisation

Parker est un personnage de roman crée dans les années 60 par Richard Stark ( de son vrai nom Donald Westlake). Il faut attendre les années 2000 pour que les aventures de Parker soient adaptées en bandes dessinées. Le projet est confié à un auteur de comics renommé : Darwyn Cooke. La série est publiée en France chez Dargaud, elle se compose de 4 tomes dont le premier intitulé Le chasseur.

Darwyn Cooke possède un style graphique singulier, résolument vintage. Son dessin colle parfaitement à l’ambiance et à l’époque du récit. La bichromie des planches accentue cet effet rétro, ce qui est très plaisant !

Bonne lecture

Elias

Elias
Elias

(sources photos : electre, Bedetheque)

« L’erreur est humaine » de Woody Allen

Vous connaissez certainement Woody Allen comme acteur, scénariste ou encore réalisateur. Nous vous proposons de le découvrir en tant qu’écrivain avec son livre « L’erreur est humaine » publié en 2007.

Dix-huit nouvelles loufoques (et le mot est faible), composent cet ouvrage. Nous avons choisi de vous faire écouter la première nouvelle de ce recueil qui s’intitule « Recalé ». Vous pouvez retrouver cet enregistrement sur France Inter dans l’émission « Micro fiction ».

Nous attendons vos commentaires!

police« Sans foi ni matelas » est l’une des nouvelles. Je vous invite vivement à découvrir cette histoire irrésistiblement drôle aux allures d’enquêtes policières!

Tous les éléments d’un bon polar s’y trouvent : un couple en cavale, des policiers perspicaces, des victimes inconsolables, un témoin qui a plein de choses à raconter et un crime… complètement absurde !!!

En voici un extrait…

A la seconde où la gouvernante entra dans la chambre principale, elle sut qu’il manquait quelque chose. Soudain, elle comprit – elle n’en crut pas ses yeux ! Quelqu’un s’en était pris au matelas et avait découpé l’étiquette portant la mention :  » La loi interdit formellement aux personnes n’étant pas propriétaires de l’article d’en retirer l’étiquette. » Un frisson parcourut Tobias. Ses jambes se dérobèrent sous elle, elle eut envie de vomir.

Elias

(sources photos : Electre et gra3s-Pixabay)

Malavita – Tonino Benacquista

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, partons du côté du polar, mais du polar amusant. Si, si, ça existe. Je vous propose de vous plonger dans Malavita de Tonino Benacquista.

malavitafilm

Un mafieux est caché en France avec son épouse et ses deux enfants. Ayant dû changer deux fois de planques, ils atterrissent dans une petite ville en Normandie. Si tout semble réuni pour qu’ils puissent vivre tranquillement, c’est sans compter sur leur pire ennemi : eux-mêmes ! Car comment passer d’homme influent à homme recherché ? A cela s’ajoute l’envie irrépressible du patriarche d’écrire ses mémoires…

Corrosif et ironique, ce roman laisse la part belle aux situations cocasses et interroge sur la nature humaine en général. Le récit de la première journée de chacun (au début du roman) est particulièrement réussi.

Et je ne résiste pas à vous parler du film éponyme de Luc Besson. Les deux acteurs principaux, Robert de Niro et Michelle Pfeiffer, portent le film. Pure réalisation de Luc Besson, on retrouve un film nerveux ayant un jeu de couleurs intéressant. N’hésitez pas à aller regarder la bande-annonce pour vous faire votre propre avis !

Corisande

(Source images : Electre – Allociné)

Poulets Grillés de Sophie Hénaff

poulets grillés de sophie Hénaff

 

Poulets grillés de Sophie Hénaff n’assouvira pas vos besoins les plus carnivores, néanmoins, ces poulets grillés slash poussins perdus et poussés au placard par la hiérarchie du 36 Quai des Orfèvres sauront tirer les ficelles de l’émotion et du rire dans votre corps réjoui par les déconvenues de ce petit groupe de policiers (bien mal assortis il faut en convenir !)

sophiehenaff

La romancière nous livre là son premier opus et c’est un roman de maître où une commissaire devenue indésirable doit travailler avec une équipe de bras cassés – dont plus personne ne veut –  sur des enquêtes –  dont plus personne ne veut non plus- .

Attention à vos rides du sillon naso-génien, elles ne risquent pas de s’arranger avec la lecture de ce livre !

Si vous n’avez pas peur de réitérer un très bon moment en compagnie d’une comédie policière, vous pouvez vous ruer sur les nouvelles aventures de la commissaire Anne Capestan et son équipe accompagnés par … de nouvelles recrues !!!

rester groupes henaff

 

Pour en savoir plus, vous pouvez écouter l’auteure parler de son roman sur le site La fringale culturelle ici

bastetBastet

 

Wanted !!!

Chers blogueurs,

Voici ce que j’ai découvert (et peut-être vous également) placardé dans toute la ville ce matin :

Suite à cet avis de recherche, je n’ai d’autre choix que de prendre un sac à dos et de partir en cavale dès aujourd’hui. Mais ne vous inquiétez pas, j’aurai toujours un polar bien au chaud… dans ma poche !

Je vous souhaite plein de bonnes lectures !

A bientôt… peut-être !

Commissaire P.

 

Un été bien au chaud avec…

Maxime Chattam

Il serait impensable de conclure ce voyage French’s touch sans vous parler de cet auteur, connu et reconnu qu’est Maxime Chattam. Ecrivant sous deux pseudonymes (Maxime Chattam et Maxime Williams), Maxime Drouot de son vrai nom a commencé à écrire en 1988, où il écrit son journal, en pleine jungle thaïlandaise.

Il poursuit en 1990 avec ses premiers essais littéraires et se passionne très vite pour les romans policiers. Pour compléter ses connaissances dans le domaine, il suit une formation en criminologie pendant un an et en 2002 sort son premier roman policier : « L’Ame du Mal », qui lance la trilogie puisque suivent « Maléfices » et « In Tenebris ». Depuis, Maxime Chattam est un auteur incontournable du genre.

N’hésitez pas à découvrir ses livres… et notamment son dernier roman « La conjuration primitive », sorti au mois de mai.

Un avant-goût…

Image de prévisualisation YouTube

Commissaire P.

Une valeur sûre…

Amis lecteurs,

Vous cherchez un bon polar français mais vous ne savez pas quoi choisir ? N’hésitez plus, jetez-vous sur les lauréats du Prix Quai des Orfèvres.

Ce prix a été fondé en 1946 par Jacques Catineau, ami de la Police et de la Magistrature. Il récompense un roman policier d’un auteur français.

Pour désigner le lauréat, le jury se base sur la qualité littéraire du roman mais aussi sur le réalisme et la crédibilité de l’histoire. Le roman primé est ensuite édité par la maison d’édition Fayard.

Le lauréat de cette année 2013 :

Et si vous souhaitez découvrir la liste de tous les lauréats du Prix Quai des Orfèvres, cliquez ici.

Bonne lecture !

Commissaire P.