Voyage: New York

New York : croquons la grosse pommeVertigineuse, gigantesque, exubérante, cosmopolite, autant de qualificatifs pour New York, ville de tous les possibles. Elle n’est pas la plus peuplée du monde, ni même la capitale des Etats Unis, New York est cependant une référence pour toutes les générations. Ce voyage vous propose d’explorer toutes les facettes de New York pour découvrir la réalité de « la ville qui ne dort jamais ».

L’Amérique des écrivains

Passionnée de l’Amérique et de ses écrivains, je vous propose de les découvrir à travers plusieurs ouvrages et films particulièrement réussis, tous sous forme de road trip. 

Avec tout d’abord L’Amérique des écrivains : road trip, de Pauline Guéna et Guillaume Binet, paru en 2014 aux éditions Robert Laffont.

Ici, le couple est parti un an en camping-car avec ses quatre enfants à la recherche des lieux fréquentés ou célébrés par 26 écrivains américains.

Pauline Guéna est romancière et Guillaume Binet photographe, avec une prédilection pour le grand reportage. Tous deux ont formé un binôme pendant un an, à la découverte des écrivains américains ; des arbres du Maine de Richard Ford au studio de Santa Monica de Dennis Lahane, en passant par la cabane des collines des Adirondacks de Russell Banks. On trouve également la formidable Laura Kasischke, Richard Ford ou encore Ron Rash.

Le document commence par une carte récapitulant leur périple. Puis chaque portrait d’écrivain comporte une interview de 6 à 8 pages et des photographies magnifiques de chaque écrivain, de paysages et de scènes de vie. Des encarts réguliers sur le voyage de la famille en lui-même viennent compléter ce document. Le tout forme un ensemble très cohérent et véritablement passionnant et loin des clichés.

Un road trip familial au plus près de l’Amérique !

Autre document tout aussi intéressant, également sous forme de road trip : Amérique des écrivains en liberté, de Jean-Luc Bertini et Alexandre Thiltges, par chez Albin Michel en 2016.

Plus de 40 000 kilomètres parcourus sur cinq ans en pick-up Ford : c’est le voyage un peu fou qu’ont entrepris Alexandre Thiltges et Jean-Luc Bertini pour aller à la rencontre des grands auteurs de l’Ouest américain. En une trentaine de portraits, ils nous font partager l’intimité d’écrivains célèbres : Jim Harrison, Richard Ford, Donald Ray Pollock, Laura Kasischke, Louise Erdrich,  Philipp Meyer, David Vann, , Annie Proulx, Craig Johnson …

Cette fois-ci, le portrait de chaque écrivain se présente sous la forme narrative et non pas sous forme d’interview. Ils évoquent leurs racines, leurs influences littéraires, leurs rituels d’écrivains, ou encore les thèmes qui traversent leurs oeuvres. De superbes photos jalonnent l’ouvrage.

Un road trip fascinant qui mêle récit de voyage, entretiens, amour de la littérature et photographies magnifiques de l’Amérique d’aujourd’hui. Une entreprise gigantesque pour un formidable résultat !

Pour compléter notre voyage à travers l’Amérique des écrivains, je vous propose Les Carnets de route de François Busnel. Et oui, on ne peut pas évoquer ces écrivains sans la vision et l’expertise de François Busnel, véritable spécialiste de cette littérature nord-américaine.

Diffusés d’octobre 2011 à mai 2012 sur France 5 et sortis en DVD fin 2012, ce sont 8 documentaires qui retracent le voyage de François Busnel à la rencontre des écrivains américains. Écrits par François Busnel, ces films documentaires présentent un portrait inédit de l’Amérique au début du XXIe siècle, sous forme de road movie.

On y retrouve Paul Auster à New York, Joyce Carol Oates dans le New Jersey ou encore Jim Fergus en Arizona, etc.

Retrouvez ici une bande annonce d’une de ces émissions.

Epona

Epona

(sources images : Electre)

Les noirs rivages de Casterman

 

Si vous aimez les polars et les romans graphiques alors cette collection créée par François Guérif et Matz est faite pour vous !  Casterman s’est associé au responsable de la collection de Rivages Noirs, François Guérif, pour adapter en bande dessinée les grands  succès de ce catalogue .

De grands noms de l’illustration se sont associés à cette initiative, ce qui permet de découvrir bon nombre d’œuvres et d’auteurs importants de ce genre littéraire : Dennis Lehanne, Donald Westlake, James Lee Burke , Jean-Hugues Oppel, Didier Daeninckx…

Piège nuptial de Douglas Kennedy, dessins de Christian de Metterpiege_nuptial

Adapté du roman de Douglas Kennedy, Piège nuptial raconte le cauchemar de Nick, journaliste américain venu s’offrir un « break » en Australie. Parti à l’aventure, il s’achète un combi  en occasion, et  prend en stop une jeune femme originaire de « Wollanup » … c’est là que l’horreur commence.

Littéralement kidnappé, Nick se retrouve confronté à une communauté villageoise ayant inventé son propre système de lois, de travail, de rationnement…Comme Nick, on est pris au piège dans cette histoire de dingues, dont on ne ressort pas totalement indemne.

Avec  Marylin…

marilynDans un autre style, Christian de Metter  nous emmène  avec  Marylin, de l’autre côté du miroir , véritable plongée dans une Amérique artistique des années 50 .

Norman, écrivain en herbe, fait la rencontre fortuite de Truman Capote,  dont il est admiratif et qu’il se propose de raccompagner un soir de fête en voiture avec son amie elle aussi éméchée…

Le lendemain, Norman ramène à l’inconnue son escarpin  oublié dans la voiture…Il tombe nez à nez avec…Marylin Monroe. Une amitié se lie entre eux et ils prennent la poudre d’escampette pour une balade loin des fastes du petit monde médiatique new-yorkais. Suite à une panne, les voilà contraints de marcher jusqu’à une demeure appelée « Mirrorhouse » où les domestiques leur offrent le gîte et le couvert…Ils vont aller de surprise en surprise.

Christian de Metter transcrit dans de très belles planches un univers inquiétant et fantasmagorique dans lequel on plonge avec délice, à condition qu’on en réchappe !

Celia

[Source ill. : Electre-Pixabay/gdakaska]

New York City de Pierre Brouwers

Cette semaine nous vous proposons un DVD documentaire qui s’intéresse aux cinq arrondissements de New-York : Manhattan, Brooklyn, Queens, Bronx et Staten Island. Le réalisateur Pierre Brouwers nous emmène à la découverte de la diversité de cette ville où tout est possible.

1000x550_video-new-york-city-manhattan-bronx-queens-brooklyn-staten-island_pfManhattan au sud est une étroite bande de terre  regroupant puissance économique et financière. Le Bronx quant à lui souffre de sa mauvaise réputation même si cet arrondissement accueille les New York Yankees et Little Italy. Le Queens, le plus grand des boroughs est le district de la diversité culturel et Staten Island, celui du calme, du repos et des sports nautiques. Lors de cette visite vous retrouverez les incontournables de chaque quartier.

Pierre Brouwers a réalisé plusieurs autres documentaires sur New-York. A chaque fois il donne un nouveau point de vue sur cette ville : Taxi Drivers New-York, 5 françaises à New York… Chacun de ses films enrichit notre connaissance et apporte un nouvel éclairage sur la ville aux multiples facettes.

Pour découvrir son travail, cliquez ici ! 

Legend of the Wu-Tang Clan – Wu-Tang Clan

Le Wu-Tang Clan est un groupe de hip hop américian, originaire de New York. Les neuf membres qui le composent sont principalement originaires de l’arrondissement de Staten Island. Découvrons un de leurs albums : « Legend of the Wu-Tang Clan ».

Legend_of_the_Wu_Tang_Clan

« Legend of Wu-Tang Clan » est une compilation des meilleurs titres qui ont bâti la légende du groupe Wu-Tang Clan : « C.R.E.A.M », « Shame on a nigga » et encore « Wu-Tang Clan Ain’t Nuthing Ta F’ Wit ». On y trouve aussi des inédits. Sortie le 26 octobre 2004, cette compilation s’est classée 35ème au top R&B / Hip Hop Album.

En 2000, le magazine Rolling Stone considère Wu-Tang Clan comme « le meilleur groupe de rap qui n’ait jamais existé ».

 

Voici le clip video de leur titre « C.R.E.A.M », chanson devenue « un classique » du hip hop :

Image de prévisualisation YouTube
New York

S’installer à New York !

Chers Voyageurs si l’envie vous prend de partir vous installer à New York, attirés par la ville la plus dynamique, branchée, multiple et où l’on trouve tout et son contraire, et bien cette semaine nous vous proposons une sélection pour faciliter votre acclimatation à New York.

Voici quelques livres qui vous aideront à vous glisser dans la peau d’un new-yorkais:

be new york

Be NY : touriste un jour, new yorkais toujours de Patrick Van Rosendaal

Be New York est un ouvrage original sur la ville la plus énigmatique du monde, mais aussi un guide simple et efficace, où vous apprendrez ce que c’est que d’être new yorkais. 22 habitants dévoilent leur mode de vie, leurs habitudes, leurs passe-temps, et présentent leurs lieux de prédilection.

bonjour new yorkBonjour New York : une sélection d’adresses bien particulières pour ne plus être un touriste à New York de Marin Montagut

Guide pour découvrir la ville de New York comme un vrai new yorkais à travers 78 adresses peu connues. 

 

Nous vous avons aussi sélectionné des sites qui vous orienterons dans vos démarches:

French District ainsi que French Morning et pour finir  We Love New York

Enfin voici le témoignage d’une new yorkaise :

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Little New York – James DeMonaco

Jame DeMonaco, réalisateur new yorkais, passe derrière la caméra pour la première fois en 2009. Sur un de ses scénarios, il propose un thriller policier : Little New York. Voici le premier film d’un scénariste chevronné.

aff little new yorkSully est vidangeur de fosse sceptique et futur père. Jasper est épicier sourd-muet et travaille sous contrainte pour le compte de la Mafia. Parmie Tarzo est chef de la mafia locale et rêve d’éliminer la concurrence. Tous les trois vivent à Staten Island à l’ombre de Manhattan. Sans jamais vraiment se rencontrer, le chemin des trois protagonistes va se croiser. Bien plus pour le pire que le meilleur, à priori…

Voici un film de mafieux. Mais pas un classique dans le genre. James DeMonaco revisite le style en cassant les codes traditionnels des films de gangsters pour offrir un film à tiroir, au scénario original. Un excellent divertissement.

Voici la bande annonce du film :

Image de prévisualisation YouTube

Pour en savoir plus sur Staten Island, cliquez là ! ou là ! (pour une présentation complète et en VO de Staten Island).

the we and the I

The we and the I – Michel Gondry

the we and the I

The we and the I est un film de Michel Gondry sorti en 2012. Il a notamment été présenté à la quinzaine des réalisateurs du festival de Cannes.

C’est la fin de l’année. Les élèves d’un lycée du Bronx grimpent dans le même bus pour un dernier trajet ensemble avant l’été. Le groupe d’adolescents bruyants et exubérants, avec ses bizuteurs, ses victimes, ses amoureux… évolue et se transforme au fur et à mesure que le bus se vide. 
Les relations deviennent alors plus intimes et nous révèlent les facettes cachées de leur personnalité…

Véritable road-movie, The we and the I est un huis clos sans concession qui nous fait voyager dans le Bronx.

Image de prévisualisation YouTube

 

Le rap east coast

 La côte est des Etats-Unis, et notamment New-York, dégaine le rap, sous genre du hip hop, dès les années 1980. Apparaît le mouvement Rap East Coast, qui dès lors connaît, grâce à ses représentants atypiques, une ascension fulgurante qui perdure.

Le rap est un sous genre du hip hop. Pour New York, la mouvance est le rap east coast, apparu tout comme le hip hop, dans le Bronx. Plus qu’une mouvance, il convient de parler d’un style de rap qui se caractérise musicalement par l’utilisation systématique de samples (échantillon musical réutilisé dans une nouvelle composition). Le rap east coast est musicalement plus abrupte, moins mélodieux, mais cependant très travaillé. L’architecture musicale sert des paroles qui expriment les problèmes sociaux, la violence, le tout dans un certain délire.

Les premiers représentants du rap east coast sont : Big Dady Kane, Mobb Deep, ou encore Ol’Dirty Bastard. Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Les rappeur ayant marqué également le genre rap east coast sont notamment The notorious BIG (classé troisième MC de l’histoire), Public Enemy, Black Moon : Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

La scène new-yorkaise actuelle est représentée par des rappeurs tels que Jay-Z, P. Diddy, Nas : Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Pour encore plus de morceaux de rap east coast, rendez-vous là !

Bonne écoute