Voyage: Vies d’artistes

Voyage : Vies d'artistesCe voyage propose une sélection d’ouvrages permettant de découvrir la vie des artistes et le lien qu’ils entretiennent avec leurs œuvres. Le développement d’un talent quelconque est-il le même chez tous les hommes et dans tous les arts ?

Art Spiegelman, en personne…!

Bonjour,

Suite à la présentation de Breakdowns d’Art Spiegelman la semaine dernière, nous vous proposons un petit focus sur cet artiste très singulier qui a tant marqué le monde de la BD underground américaine des années 1970-1980. 

Il est le seul à avoir reçu le prix Pulitzer pour une bande-dessinée Maus.

Ecoutez ou (ré)écoutez cet interview sur France Inter à l’occasion du festival d’Angoulême 2012 : Interview Art Spiegelman.

Explorez, écoutez et partagez!

Les Livreurs d’art

 

Bonus : Vies d’artistes en BD

Amis voyageurs,

Nous vous proposons aujourd’hui de vous plonger dans le monde d’Art Spiegelman avec la bande dessinée Breakdowns : portrait de l’artiste en jeune.

Art Spiegelman est un auteur et illustrateur de bandes dessinées. La BD Maus, pour laquelle il a reçu le prix Pulitzer, est son plus grand succès.

Avec Breakdowns, Art Spiegelman propose un récit autobiographique, intime et audacieux. On y retrouve notamment ses premiers travaux des années 1950 et 1960.

Explorez, lisez et partagez !

Les Livreurs d’art

Last but not least

Bonjour à tous,

c’est avec un peu de nostalgie que je prends la plume aujourd’hui pour rédiger mon tout dernier article sur ce blog.

Voilà 9 mois que je dessine pour les Voyageurs du Soir, et tant de choses se sont déroulées depuis dans ma vie professionnelle… nouveaux livres, nouveaux projets, nouvelles envies, et une prise de recul toujours plus bénéfique par rapport à mon travail.

Les questions mensuelles des Livreurs d’art m’ont permis de prendre le temps de réfléchir à divers sujet abordant l’art, mais aussi ma démarche de travail et mon quotidien. C’est ainsi qu’une petite introspection régulière s’est installée dans mon année, et dans ce sens j’ai voulu représenter la « radiographie d’une illustratrice » pour exprimer cette dissection pacifique de ma personne.

Je vous laisse donc sur ce dessin, ravie de cette jolie expérience, en n’oubliant pas de remercier avant tout Sarita pour sa chaleur et son professionnalisme, Thomas et Lise pour leur efficacité, toutes les bibliothécaires qui m’ont accueillie (avec de super gâteaux ! ;), et tout ceux qui sont venus à ma rencontre le 7 juin à Saint-Philbert de Bouaine.

Je vous dis peut-être à bientôt, et bel été à toutes et à tous !

Artiste ?

Bonjour à tous !

Mon dessin de ce mois-ci est inspiré de manière assez évidente du titre du livre présenté la semaine dernière dans les parages : Lorsque j’étais une œuvre d’art d’Éric-Emmanuel Schmitt. Il me semble que mon illustration parle d’elle-même, donc je ne voudrais pas être redondante en y ajoutant des explications superflues ! Passons donc aux questions habituelles de nos chers Livreurs d’Art !

Les Livreurs d’Art : Serais-tu prête à tout pour être célèbre ?

Anne Montel : Bien sûr que non ! Autant il est évident que je ne cracherais pas sur la célébrité, étant sûrement synonyme de succès et de travail florissant dans mon milieu professionnel, autant je n’irai pas jusqu’à changer du tout au tout ma personnalité ou mes habitudes de travail… après, bien sûr, tout dépend de ce que l’on me demande !

 

Les Livreurs d’Art : Te considères-tu comme une « artiste » ?

Anne Montel : Je déteste ce terme employé à tort et à travers, d’ailleurs principalement par les personnes complètement étrangères au domaine de la création.
Je n’utilise jamais ce mot, je suis dessinatrice, illustratrice, mes amis dans ce milieu ont également des noms de professions qui correspondent tout à fait à leur « statut », je n’ai vraiment pas l’utilité de ce terme qui pour moi représente tout ce que je déteste : les personnes qui veulent absolument que leur côté créatif soit visible et saisi par les gens de l’extérieur… ça m’horripile !

Retrouvons-nous le mois prochain pour la toute dernière note du Voyage… Merci de m’avoir lue et à très vite !

Etape 10 : Lorsque j’étais une oeuvre d’art

Amis voyageurs,

 

Pour notre dernier livre du voyage nous voulons vous présenter un roman original signé Éric-Emmanuel Schmitt, qui promet de bons moments de réflexion. Qu’est ce que l’art à notre époque ? La relation entre l’homme et le succès et l’homme et sa vanité.

Lorsque j’étais une œuvre d’art est un livre sans équivalent dans l’histoire de la littérature, même si c’est un roman contemporain sur le contemporain. Il raconte le calvaire d’un homme qui devient son propre corps, un corps refaçonné en œuvre d’art au mépris de tout respect pour son humanité. Malléable, transformable, il n’est plus qu’un corps sans âme entre les mains d’un esprit diabolique dont le génie tient avant tout à son manque de scrupule.

 Explorez, lisez et partagez !

 

Les Livreurs d’art

Etape 9 : A qui la faute ? et La Sonate à Kreutzer

Amis voyageurs,

Notre 9ème étape nous emmène en Russie sur les pas et la vie intime de Léon Tolstoï, Lev Nikolaïevitch Tolstoï. Léon Tolstoï (1828-1910) est l’un des écrivains majeurs de la littérature russe. Guerre et Paix et Anna Karénine sont ses oeuvres les plus importantes.

Ici, à travers  ces deux textes de fiction, Sophie et Léon Tolstoï montrent leurs différences de points de vue sur les relations de couple et sur la source des difficultés rencontrées.
Dans La sonate à Kreutzer paru en 1889, Léon Tolstoï donne son avis sur les questions de couple :  fidélité, morale, rapports intimes etc.
Sophie Tolstoï répond à ces questions dans A qui la faute ? Elle s’oppose au récit de son mari sur les aspirations de la femme, épouse tourmentée et déçue de son mariage.
Avec cette nouvelle publication, on entre dans la vie intime de ce grand romancier du XIXème siècle.
Explorez, lisez et partagez !
Les Livreurs d’art

Bonus : Vies d’artistes en BD

Chers voyageurs,

Nous vous invitons à découvrir deux musiciens, Boris Vian, artiste aux multiples facettes, et Oscar Aleman, musicien de jazz.

Boris Vian était cardiaque et il considérait que nager en apnée était bon pour son coeur. Pourtant, ce matin du 23 juin 1959, au bord de la piscine Molitor, il lui reste seulement quelques heures à vivre. Dans Piscine Molitor, le scénariste Hervé Bourhis raconte les derniers instants de Boris Vian en train de nager. Il se souvient de ses amours, de ses joies, de ses passions.

« Cette histoire est totalement vraie, puisque je l’ai imaginée d’un bout à l’autre« . Boris Vian

 

Dans le Roi invisible, de Gani Jakupi, on découvre le musicien de jazz Oscar Aleman. Duke Ellington ne jurait que par lui. Il fut le guitariste de Joséphine Baker, le complice de Django Reinhardt. Oscar Aleman, né en 1909 en Argentine, est un grand nom du jazz, il a marqué ses contemporains. Il a connu un destin chaotique, entre gloire et oubli.
 
 
 
Explorez, lisez et partagez !
Les Livreurs d’art