Voyage: Voyageurs du Soir

Les Voyageurs du soir, voyager sans s’en apercevoir

Bonjour à tous,

studioradio

Voici arrivée cette période de l’année où les nouveautés se profilent sur le blog. Et quoi de mieux qu’une émission pour vous les présenter plus longuement ? Alors ouvrez grand vos oreilles :

Prêts pour de nouvelles aventures ? Alors, c’est parti ! Et n’hésitez pas à laisser votre avis dans les commentaires !

Corisande

(Source photo : WerbeFabrik – Pixabay)

Vous sortez ce soir ?

Chers visiteurs, du nord au sud les Voyageurs du Soir vous proposent deux soirées inédites. L’une aura lieu à Benet dans le cadre du voyage Des femmes et des arts, pour en savoir plus, c’est là ! L’autre soirée aura lieu à Mortagne-sur-Sèvre sur le thème du Polar nordique, l’invitation est ici : Soirée Polar nordique Mortagne ! Autrement dit ce soir vous avez le choix de la destination…

Bon voyage et excellentes soirées avec les Voyageurs du Soir !

Artiste ?

Bonjour à tous !

Mon dessin de ce mois-ci est inspiré de manière assez évidente du titre du livre présenté la semaine dernière dans les parages : Lorsque j’étais une œuvre d’art d’Éric-Emmanuel Schmitt. Il me semble que mon illustration parle d’elle-même, donc je ne voudrais pas être redondante en y ajoutant des explications superflues ! Passons donc aux questions habituelles de nos chers Livreurs d’Art !

Les Livreurs d’Art : Serais-tu prête à tout pour être célèbre ?

Anne Montel : Bien sûr que non ! Autant il est évident que je ne cracherais pas sur la célébrité, étant sûrement synonyme de succès et de travail florissant dans mon milieu professionnel, autant je n’irai pas jusqu’à changer du tout au tout ma personnalité ou mes habitudes de travail… après, bien sûr, tout dépend de ce que l’on me demande !

 

Les Livreurs d’Art : Te considères-tu comme une « artiste » ?

Anne Montel : Je déteste ce terme employé à tort et à travers, d’ailleurs principalement par les personnes complètement étrangères au domaine de la création.
Je n’utilise jamais ce mot, je suis dessinatrice, illustratrice, mes amis dans ce milieu ont également des noms de professions qui correspondent tout à fait à leur « statut », je n’ai vraiment pas l’utilité de ce terme qui pour moi représente tout ce que je déteste : les personnes qui veulent absolument que leur côté créatif soit visible et saisi par les gens de l’extérieur… ça m’horripile !

Retrouvons-nous le mois prochain pour la toute dernière note du Voyage… Merci de m’avoir lue et à très vite !

Vague à l’âme

Bonjour à tous, et puis joyeux Printemps en passant !

Ce mois-ci les questionnements des Livreurs d’Art touchent à plusieurs thèmes qui me tiennent à cœur, comme l’émulation artistique au sein d’un groupe et l’influence des illustrateurs japonais…

Les Livreurs d’Art : Dans les années 20 Hemingway appartenait à un groupe artistique. Est-ce que comme lui, tu retrouves cette effervescence et ce bouillonnement au sein d’un cercle artistique ?

Anne Montel : Depuis janvier, j’ai rejoint un atelier à Bordeaux dans lequel nous sommes une dizaine d’illustrateurs, auteurs BD, scénaristes à travailler dans le même espace. Ce sont des métiers extrêmement solitaires, et si l’on ne se regroupe pas dans ce genre de structure il est courant de ne voir personne pendant des jours… j’essaye d’y aller toutes les semaines pour pouvoir échanger, c’est quand même agréable d’avoir quelques compagnons de travail.

D’ici à parler d’une effervescence sans doute pas, mais il est toujours agréable de sentir une certaine émulation autour de soi !

Les Livreurs d’Art : Il nous semble trouver des similitudes entre tes illustrations et celles de Catherine Meurisse dans « Le pont des arts ». Es-tu d’accord et peux-tu nous en dire plus ?

Anne Montel : Personnellement la similitude ne me saute pas aux yeux, mais il est je crois toujours difficile pour un dessinateur d’avoir assez de recul pour discerner nettement ce genre de choses. En étant un peu objective, je pense que nous avons des techniques similaires (travail à la plume et encre/aquarelle) qui font se rapprocher nos dessins, sans doute.
Les Livreurs d’Art : En tant qu’illustratrice, admires-tu l’œuvre d’Hokusai et es-tu inspirée par les illustrateurs japonais ?

Anne Montel : Je ne connais pas très bien Hokusai, j’admire énormément sa fameuse « vague » comme tant d’autres…

J’aime énormément l’illustration japonaise, que nous parlions des estampes, du manga, des animes… je suis une grande fan des productions du studio Ghibli, et en particulier d’Hayao Miyazaki. Ses dessins-animés sont vraiment des chefs-d’œuvre.

Voici ma version de la vague d’Hokusai, j’espère qu’elle vous plaira. Je vous dis au mois prochain… et en attendant, merci de m’avoir lue !

Les Voyageurs du Soir – Saison 2

Chers Voyageurs du Soir,

 Le 21 septembre prochain, 4 nouveaux voyages vous seront proposés :

 « La mer et l’aventure : nouvelles odyssées »

 « Vies d’artistes : entre ombres et lumières »

 « Le monde à l’envers : mieux vaut en rire »

 « Les oreilles en balade : la web radio des Voyageurs du Soir »

 Si vous le souhaitez,  vous pourrez également poursuivre les voyages déjà commencés cette année, avec un angle différent pour chacun :

–          Carnets d’Orient : femmes d’exception

–          L’expérience de la nature : read west

–          Les mondes imaginaires : possibles ou souhaitables ?

–          Impossible mais éternel : quand tout bascule

–          Bien au chaud dans mon polar : the French touch

–          Ladies’ greatness : dans l’intime des femmes

 

Rendez-vous le 21 septembre sur le blog des Voyageurs du Soir : http://voyageursdusoir.vendee.fr.

 

Les Voyageurs du Soir au Printemps du Livre

Les Voyageurs du Soir vous donnent rendez-vous ce week-end au Printemps du Livre de Montaigu (Théâtre de Thalie) à la rencontre de quelques 220 auteurs.

Certains d’entre eux viennent de publier des ouvrages susceptibles d’enrichir tel ou tel de nos voyages. Les Voyageurs 1ère classe ont d’ailleurs été invités à déjeuner samedi midi avec Ella Balaert, Pierre Bordage, Jean-Claude Lumet, Paul Blanqué et Jean-Claude Morisset.

 

A l’occasion de ce Printemps du Livre, le Conseil Général de la Vendée mettra en ligne, dès le 2 avril, son bouquet numérique e-medi@. Vous pourrez ainsi visionner en streaming des courts et longs métrages, écouter des vidéoconférences, de la musique, des concerts, consulter des bandes dessinées, des livres audio ou avoir accès à des contenus d’autoformation à partir de n’importe quel poste connecté à Internet 7j/7, 24h/24.

Parmi ces trésors, nous vous recommandons particulièrement le premier coup de coeur de notre label « encouragement e-medi@ » : il s’agit d’une toute nouvelle plume vendéenne dont l’écriture, parfaitement maîtrisée, ne manquera pas de vous surprendre ! A découvrir sur le blog, dès dimanche, après la proclamation du Prix Ouest Jeunesse à 11h au Printemps du Livre…

Ne manquez surtout pas ce rendez-vous !!!