Archives du mot-clé compositeurs

L’amour, chapitre 2

Bonjour chers auditeurs,

Parce que c’est lundi matin et parce qu’on ne parle jamais assez d’amour (et parce que toute excuse est bonne à prendre !), voici notre deuxième émission consacrée aux chansons d’amour au cinéma.

Alors oui, je vous entends déjà défendre votre chanson préférée que l’on n’a pas évoqué dans nos émissions. Donc sans attendre, sautez sur vos claviers et défendez-la dans les commentaires.

Bonne écoute !

« Le B.A.BA des B.O., écoutez, y a tout à voir »

Str@wberry

Vous voulez en savoir plus ?

Bonjour,

Après cette émission sur l’amour consacrée à trois grands noms du cinéma, je me devais de vous en dire un peu plus sur eux :

 Alan Menken, un monsieur Disney

Alan Menken commence sa collaboration avec Disney en 1987 avec la musique de La Petite Sirène et continuera ensuite à composer de nombreux succès.

Et parce que j’aime vous lancer des petits défis, regardez cette vidéo où Alan Menken joue ses plus grandes chansons et essayez de trouver à quels dessins animés elles correspondent. Sans vous mettre la pression, j’ai tout trouvé !

Image de prévisualisation YouTube

 James Horner, un génie

Il y a tellement de choses à dire sur James Horner… mais je vais essayer de résumer en 3 anecdotes :

1- Le talent de James Horner réside principalement dans sa grande diversité de compositions au cours de sa carrière, passant de la fantasy au dessin animé ou encore aux films de guerre. Il a composé une centaine de bandes originales.

2- James Horner était très influencé par la musique classique, baignant dedans depuis son enfance. Et d’ailleurs, il lui rendait hommage en incluant des extraits de Prokofiev, Chostakovitch ou encore Wagner dans ses compositions, ce qui a pu parfois faire polémique.

3- La patte de James Horner réside aussi dans ses morceaux signatures. Il y en a notamment un qui est très connu : « Le Danger Motif » qui est très caractéristique par la reprise de 4 notes que l’on retrouve souvent dans ses compositions. Ecoutez cette sélection de musiques et vous allez comprendre :

Image de prévisualisation YouTube

– Francis Lai, une fierté française

Avant d’être un compositeur de musiques de films, Francis Lai est avant tout un compositeur de chansons à succès, écrivant pour Edith Piaf, Petula Clark, Nicole Croisille… Puis il signe en 1966 la musique du film Un homme et une femme et devient alors le compositeur atitré de Claude Lelouch. Si vous voulez en savoir plus sur son parcours, retrouvez ICI un extrait d’interview réalisée de lui en 1999 où il parle de la musique et du cinéma.

Et pour ceux qui en veulent encore, rendez-vous lundi pour une nouvelle émission.

Str@wberry

L’émotion du mois

Bonjour à tous,

Une nouvelle semaine qui commence, une nouvelle émotion mise à l’honneur !

Après le rire et la mélancolie, nous allons nous intéresser à : L’amour

Et pour cela, nous vous avons préparé une émission tout en sentiments.

Alors écoutez et savourez…

Mais je suis sûre que vous avez vous aussi une musique d’amour préférée au cinéma. Allez, dites-nous tout dans les commentaires… Et à lundi prochain pour la suite !

« Le B.A.BA des B.O., écoutez, y a tout à voir »

Str@wberry

Un peu d’histoire… mais pas trop !

Voici quelques jours que nous avons commencé notre voyage. Alors intéressons-nous de plus près à ce métier très particulier qui est celui de compositeur de musiques de films. Et surtout quand ont commencé à apparaître les musiques au cinéma ?

  • Des débuts en direct

Au début du cinéma, les films étaient bien muets et pourtant déjà, lors des projections publiques, une musique était jouée en direct pour accompagner les images. Mais on ne peut pas encore parler de compositions puisque les morceaux joués étaient déjà existants ou juste arrangés pour l’occasion.

  • Un métier en émergence

La première musique de film originale a été créée par Saint Saëns en 1908 pour L’Assassinat du Duc de Guise. Et il s’en suivit beaucoup d’autres puisque qu’à partir des années 20, de nombreux compositeurs commencent à composer pour le cinéma. C’est d’ailleurs avec l’arrivée du cinéma parlant, à la fin des années 20, que la musique va cesser d’être jouée lors des projections et sera fusionné avec les autres sons. C’est ainsi que va naître la bande originale de film.

  • La naissance d’un art

A partir de 1945, la musique de film prend vraiment son envol en imposant un style plus moderne. Elle va surtout se diversifier avec l’arrivée de nouveaux genres cinématographiques comme les films épiques ou encore les films de science-fiction. A partir de là, c’est un genre qui ne cessera d’évoluer et qui prendra de plus en plus d’importance dans l’univers du cinéma en voyant apparaître des prix qui récompenseront ces artistes que sont les compositeurs de musiques de films.

Vous en savez maintenant un peu plus sur la naissance de la musique au cinéma. Une anecdote à partager ? N’hésitez pas à commenter.

A très vite pour une nouvelle émission.

Str@wberry

Et c’est reparti !

Bonjour chers auditeurs,

Il y a tellement de choses à dire sur les musiques comiques du cinéma qu’une seule émission ne suffisait pas. Retrouvez-nous tout de suite  dans la suite de nos aventures :

 

 

C’est sur cette émission que l’émotion du rire se termine. Alors, quelle chanson avez-vous préféré ? Y en a-t-il d’autres que nous n’avons pas pu écouter ? Dites-nous tout dans les commentaires.

Bonne écoute et à très bientôt !

« Le B.A.ba des B.O., écoutez, y a tout à voir »

Str@wberry

Vous voulez en savoir plus ?

Bonjour,

Me revoilà après cette première émission consacrée aux bandes originales de films qui prêtent à rire. Vous voulez plus d’infos sur ce que j’ai évoqué lundi ? N’attendez pas plus longtemps, en voici :

Michel Magne, la musique des Tontons

Michel_MagneMichel Magne est un grand compositeur des années 60/70 avec plus de 70 bandes originales de films à son actif. Un singe en hiver, Fantômas, Les Barbouzes, c’est lui ! Il créa même dans son château d’Hérouville un studio d’enregistrement où sont passés les Bee Gees, Michel Polnareff ou Elton John.

Et si vous voulez en savoir plus sur lui, sachez qu’un documentaire lui est consacré : Michel Magne, le fantaisiste pop (et il est disponible sur YouTube).

Henri Bourtayre, « Lamoureux » de la chanson

Dans les années 50, Henri Bourtayre écrit pour un certain Robert Lamoureux, encore inconnu à cette époque. C’est sûrement grâce à cette première collaboration qu’en 1973, à l’occasion de la sortie du film Mais où est donc passé la septième compagnie ?, Robert Lamoureux fait de nouveau appel à lui pour composer la musique de film. Et le succès fut au rendez-vous, à tel point que le duo se reforma pour les deux volets suivants de la saga.

Et comme quoi, le talent peut être génétique puisque son fils Jean-Pierre Bourtayre est lui aussi compositeur.

– Vladimir Cosma, un con… positeur de génie !!

vladimir_cosmaVladimir Cosma est l’un des compositeurs français les plus connus. La liste de ses oeuvres serait trop longue à vous donner, aussi bien celles consacrées au cinéma que celles composées pour la télévision. Et il a en plus plusieurs cordes à son arc puisqu’il est également chef d’orchestre lors de concerts de ses propres musiques de films.

Si vous ne connaissez pas Vladimir Cosma ou si vous voulez vous replonger dans ses plus grands succès, n’hésitez pas à écouter la compilation disponible sur la médiathèque numérique e-médi@.

EMEDIA-mnv-fond

Voilà pour ce complément d’informations. Retrouvez-moi avec Corisande la semaine prochaine pour une seconde émission consacrée au rire. D’ici là, faites moi partager dans les commentaires vos musiques de films de comédie préférées. Nous verrons si elles seront au programme lundi prochain.

Str@wberry

L’émotion du mois

Chers auditeurs,

Ça y est, notre voyage commence ! Le moment pour moi de vous dévoiler la première émotion mise à l’honneur grâce aux musiques de films : Le Rire.

 

 

Alors je vous laisse savourer cette première émission en notre compagnie et n’oubliez surtout pas de me retrouver mercredi pour des compléments d’infos et lundi prochain en compagnie de Corisande pour la suite de nos aventures.

« Le B.A.ba des B.O., écoutez, y a tout à voir ! »

Str@wberry

La B.A. des B.A.ba des B.O.

Bonjour chers auditeurs,

Titre accrocheur, n’est-ce pas ? Tout bon film commence par une B.A. (bande annonce), non ? Alors, nous avons décidé de vous concocter un teaser pour titiller vos oreilles !

 

Comme vous l’aurez compris, ce voyage sera autant à écouter qu’à lire. Chaque semaine, retrouvez-nous pour une nouvelle émission « Le B.A.ba des B.O. » durant laquelle nous vous ferons découvrir nos coups de cœur en musique de film. Mais attention, nos choix se feront autour d’émotions mises à l’honneur. Avec nous, préparez-vous à rire, pleurer, tressaillir, et plein d’autres choses encore !

Retrouvez-nous dès la semaine prochaine pour le dévoilement de la première émotion.

 

« Le B.A.ba des B.O., écoutez, y’a tout à voir ! »

Str@wberry et Corisande