Archives du mot-clé emedia

« A boire et à manger » de Guillaume Long

 

Cette semaine, je vous présente une série de bande dessinée dédiée à l’art culinaire et ses secrets:

« A boire et à manger » de Guillaume Long.

Avec cette série, l’auteur relève un défi audacieux : faire de ses lecteurs de fins gourmets et de brillants cordons bleus à l’aide d’une centaine de planches et d’une bonne dose d’humour!

Un pari osé, mais réussi selon moi ! Car oui, on passe un très bon moment à la lecture de ces BD tout en découvrant de petites infos utiles et insoupçonnées sur la gastronomie :

Par exemple, savez-vous que le bananier n’est pas un arbre mais une sorte… d’herbe???

Et lorsque vous achetez un homard (la classe!), savez-vous qu’il faut choisir celui avec les plus longues antennes??? (La raison? et bien lisez le tome 3 « Du pain sur la planche » pour la connaitre!)

A boire et à manger

Au fil des pages, Guillaume Long révèle également quelques unes des recettes dont il a le secret et pleins d’autres choses : des plats (et desserts!!!) faciles à réaliser, d’autres un peu moins, les erreurs communes à éviter, les termes et le langage à utiliser… comment draguer les filles efficacement en dévoilant ses connaissances culinaires…

Bref, on rigole en se mettant en appétit ! Plutôt sympa comme concept !

Chacun achèvera la lecture en se promettant d’accomplir une petite recette ( à sa portée bien sûr!). Pour ma part, j’envisage sérieusement de tenter la recette des « petites tartes tatin à la mangue » et celle de « l’os à moelle façon pot-au-feu »!

A cœur vaillant, rien d’impossible !

Le tome 3 « Du pain sur la planche »  est disponible en format numérique depuis la plateforme e-medi@ en cliquant sur l’image.

Logo EMEDIA-fond_web

Poursuivez votre découverte avec notre sélection de contenus dans la rubrique Voyages

(source photo : Electre)

Romy Schneider et « L’enfer d’Henri-Georges Clouzot »

RomyOn ne peut parler des femmes et du cinéma français du XX ème siècle sans parler de cette grande actrice Romy Schneider (1938-1982). Belle, talentueuse, Romy demeure dans toutes les mémoires cette femme toute aussi éblouissante que fascinante. C’est en 1964, que le réalisateur Henri Georges Clouzot tourne le film « L’enfer », un drame conjugal avec Romy Schneider et Serge Reggiani comme acteurs principaux. Pour des raisons de santé du réalisateur ce film ne voit pas le jour mais il sera adapté près de 40 ans plus tard.

L'enfer Romy Schneider

  • Un film inachevé puis complété et adapté: Durant le tournage, une chaleur étouffante empêche le bon déroulement des prises de vue. Après de nombreuses avaries, le réalisateur fait un infarctus. Clouzot, le cinéaste n’a jamais réussi à reprendre la réalisation de ce qu’il envisageait comme être son chef-d’oeuvre. Mais les images tournées ont été retrouvées et rassemblées… Ces images sont surprenantes et touchantes. Elles racontent un film unique, la folie, la jalousie et l’histoire d’un tournage maudit  où Romy Schneider est  plus éblouissante que jamais.

Et c’est grâce à Serge Bromberg et Ruxandra Medrea que ces images sont dévoilées. Ils réussissent en 2009 avec ce film « L’enfer d’Henri Georges Clouzot » un nouveau film qui raconte l’histoire de ce naufrage magnifique et qui permet à ces images prises 40 ans plus tôt de voir le jour.

Alors, sans plus  attendre cliquez sur new-logo-emedia4pour découvrir ce film.

Et pour redécouvrir Romy Schneider cliquez-sur « Les Fabuleuses Destinées. »

Signature cinéma

 

 

Barbara  » L’intégrale »

Après la sculpture, les Dames d’Art ce mois-ci mettent à l’affiche les femmes artistes dans la musique. Auteure, compositeur, interprète Barbara (1930-1997)est une icône de la chanson française de ce XXème siècle. Accompagnée de son piano noir, Barbara chante avec talent la mélancolie, l’amour, enfin la vie jusqu’à chanter sa vie. Barbara était avant tout une artiste de scène, troublante, fascinante et énigmatique. D’un talent hors du commun, elle laisse un répertoire de plus de 200 chansons, toutes riches en émotions et d’une très grande qualité dans leur interprétation. Barbara, c’est aussi un physique particulier, vêtue de noir elle possède une voix troublante. Grâce à son talent, elle a fait une carrière internationale. Avec ses textes riches, Barbara laisse un message à son public « ma plus belle histoire d’amour c’est vous ».

BarbaraUne bibliographie en images :

Cet ouvrage rassemble plus de 160 chansons écrites par Barbara pour la plus d’entres elles. Largement illustré, ce livre propose de découvrir des textes rares et des photos inédites . Un intégral de son oeuvre qui rappelle combien cette interprète savait écrire, chanter et transmettre ses émotions. Accompagné d’une discographie complète il met en lumière son talent.

Pour découvrir cet ouvrage en version numérique, cliquez-ici.

new-logo-emedia4

Des chansons intemporelles : A écouter sans plus tarder , cliquez sur l’image

Barbara CD 2

Barbara CD

musique

Les acteurs de bonne foi

Chers Voyageurs,

Il est temps de présenter un nouveau livre de ce voyage. Mais cette fois-ci (et contrairement à notre voyage précédent), cette pièce n’est pas contemporaine… Il s’agit des Acteurs de bonne foi de Marivaux.

les-acteurs-de-bonne-foi_couv

L’histoire (très courte) peut se résumer en ces mots : le valet Merlin est chargé par sa maîtresse de réaliser une pièce de théâtre avec les personnes qu’il voudra. Il base donc sa pièce sur un jeu à l’impromptu, où chacun devra inventer ses répliques au fur et à mesure. Cependant, lors des répétitions, des quiproquos et autres malentendus vont s’enchaîner, rendant la tenue de la pièce plus qu’aléatoire…

Le lecteur peut retrouver dans cette pièce tous les éléments qui ont fait la notoriété de ce dramaturge avec les jeux de mots et autres malentendus. Le lecteur passionné de théâtre peut également retrouver des éléments de compréhension sur le théâtre de l’époque, avec par exemple le comique reposant parfois sur les réprimandes physiques (Lisette demandant si elle peut battre Merlin). Texte enlevé tout en étant riche, il promet à tous un bon moment de lecture !

Ce document est également disponible en format numérique depuis la plateforme e-medi@ en cliquant sur l’image.

Visuel e media

Si vous n’avez pas encore d’identifiant ou de mot de passe, cliquez ici

Les Souffleurs de mots

Camille et Paul Claudel : Une sœur et un frère

 

Camille et paulCamille Claudel demeure la sculptrice la plus célèbre et talentueuse de ce XXème siècle. Paul, son frère va beaucoup compter dans sa vie. C’est Camille qui lui fera découvrir la lecture  et Paul deviendra le grand écrivain que l’on connait. Les premières années, Paul est là, présent à ses côtés, fasciné par son savoir, par ses œuvres. Or, au fil du temps, Camille souffre, s’isole et Auguste Rodin son « Maître » la délaisse. Elle connaîtra un destin tragique qui fait d’elle une artiste maudite. Mais Paul ne fera rien pour éviter cette destinée à sa sœur. En 30 ans d’internement, il n’ira la voir qu’une seule fois par an sans jamais répondre à ses nombreuses lettres . 

 Nous vous proposons de découvrir le livre « Camille et Paul, la passion Claudel » de Dominique Bona aux éditions Grasset en format numérique. Camille et Paul ont une même passion : les Arts. Dès leur enfance, une grande complicité et affection s’installent entre eux. Quand Paul part aux Etats -Unis , Camille se sent seul. Paul multiplie ses voyages , il épaule sa sœur lors de ses disputes et conflits passionnels avec Rodin. Mais au fil des années, Paul s’éloigne et Camille sombre dans l’oubli total.

Cliquez-sur l’image et vous découvrirez ce fabuleux destin !
new-logo-emedia4

Sculpture

Colette: femme écrivaine, libre et reconnue

Colette, femme française du XXème siècle, écrivaine et auteure reconnue, représente un des symboles des années folles et de l’après-guerre. Célèbre grâce à son talent en littérature, Colette assume et défend ses idées libertines et  engagées. En 1945, à l’unanimité, Colette est élue à l’Académie Goncourt.

Une enfance heureuse et des mariages malheureux 

Colette Colette est née sous le nom de Sidonie Gabrielle Colette (1873-1954), bourguignonne,  issue d’une famille provinciale, elle acquiert sa passion de la littérature grâce à ses parents. A 20 ans , elle se marie avec Henry Gauthier Villars surnommé « Willy ». Il l’introduit dans le Paris mondain et commence une vie de bohème qui surprend Colette. Il l’encourage à écrire ce qui donna naissance à la célèbre série des « Claudine » qui retrace des souvenirs d’école. En 1906 elle se sépare de  Willy pour divorcer en 1910. Suivront alors des années de scandale et de libération morale. Elle noue des amitiés féminines scandaleuses et en 1907, Colette fait parler d’elle en se produisant au Moulin Rouge aux côtés de Mathilde de Morny, déguisée en homme.

Colette : journaliste et écrivaine reconnue

En 1910, Colette dite aussi « La vagabonde » est sur le point d’obtenir le Goncourt. Puis elle fait la connaissance d’Henry de Jouvenel, codirecteur du journal « Le matin ». Elle l’épouse en 1912 et de cet amour naîtra en 1913 une petite fille appelée Colette Renée de Jouvenel. Puis il l’engage à écrire des articles pour ce même journal. Petit à petit, Colette délaisse le music-hall pour se consacrer au « Matin ». A la fin de la guerre, elle en devient la directrice littéraire. Elle continue à écrire et c’est en 1920 que paraît « Chéri » et qui devient l’année suivante un véritable succès.

Pour découvrir ou redécouvrir le livre « Chéri »  cliquez-ici : visuel e media logo haut

La reconnaissance avant la fin

Elle continue d’écrire, et en 1923, elle se sépare d’Henry et signe pour la première fois de son nom le célèbre roman « Le blé en herbe ». Elle travaille, et notamment avec Maurice Ravel. Elle écrit de nombreux essais et romans. Colette étonne, Colette dérange, Colette surprend : elle est élue à l’Académie Goncourt en 1945. Elle en devient Présidente en 1949. Puis en 1953, elle est élevée à la dignité de grand officier de la Légion d’honneur. Elle souffre d’arthrose et meurt en 1954.

Colette est la première femme a connaître des obsèques nationales.

visuel e media logo haut

De nombreux ouvrages de Colette sont disponibles sur notre plate-forme numérique. Cliquez sur l’image pour découvrir la sélection.

logolitterature

Une pièce espagnole de Yasmina Reza

Chers lecteurs,

Un nouveau livre pour poursuivre notre voyage Théâtre…

Découvrez « Une pièce espagnole » de Yasmina Reza.

theatreyasminareza28 scènes où les jeux d’acteurs s’emboîtent à la manière de poupées gigognes.

Tout d’abord, on assiste à une pièce de théâtre, une comédie : une réunion de famille au cours de laquelle une mère présente à ses deux filles et à son gendre le nouvel homme de sa vie, un veuf gérant d’immeuble…

Mais la pièce est régulièrement entrecoupée d’instants où les acteurs quittent leur rôle et s’interrogent sur leur relation au théâtre, sur leur travail, sur leur personnage.

Il s’agit donc d’une pièce qui parle de « théâtre dans le théâtre » et qui met en avant l’auto réflexion que peut avoir un acteur sur son art. Quoi de mieux pour illustrer notre voyage !

Ce document est également disponible en format numérique depuis la plateforme e-medi@ en cliquant sur l’image.

Visuel e media

Si vous n’avez pas encore d’identifiant ou de mot de passe, cliquez ici

Bonne lecture !

Les Souffleurs de Mots

Alice source d’inspiration

Nous avons débuté notre voyage en vous parlant du très célèbre conte « Alice au pays des merveilles ». Saviez-vous que c’est au cours d’une promenade en barque avec un ami d’enfance et ses 3 filles (dont l’une s’appelle Alice)  que Charles Dodgson, plus connu sous le nom de Lewis Caroll, improvisa une histoire, celle d’ « Alice au pays des merveilles ».

L’influence de ce conte sur la littérature jeunesse est une évidence pour tous  : Alice et le pays merveilleux, avec ses personnages haut en couleur, sa logique bien différente de la notre, ses paysages uniques, son univers décalé… devenu un grand classique de la littérature.

Ce conte a fait l’objet d’une multitude d’adaptation que ce soit pour le cinéma (Alice in Wonderland de Tim Burton, Alice au pays des merveilles 1951 studio Disney), la télévision ( série « Once upon a time in Wonderland » de Kitsis et Horowitz)  mais également la bande dessinée, le jeux vidéo et même l’Opéra …

Aujourd’hui encore ce célèbre conte est une source d’inspiration pour le monde de l’imaginaire. C’est pourquoi nous avons choisi de vous faire découvrir un court métrage décalé lui aussi, ayant son propre univers, son propre langage. Et vous allez voir que l’histoire de Marie n’est pas sans rappeler l’histoire d’une certaine petite fille. Inspiration réelle ou imaginaire ? A vous de voir.

Découvrez le court métrage « Le Silence » de Laila Pakalnina disponible sur la plateforme e-médi@ en cliquant sur l’image.

visuel e-médi@ petit

Alors qu’en pensez -vous ?