Archives du mot-clé etapeDidascalieEtCie

Etape 10 : « Art » de Yasmina Reza

Chers voyageurs,

 

Voici en exclusivité la dernière pièce de notre voyage (et oui déjà !) : « Art » de Yasmina Reza.

art

Serge invite son ami Marc pour lui présenter sa dernière acquisition : un tableau blanc, acheté une somme folle. Marc ne comprend pas cet achat et va prévenir Yvan, leur ami commun, de cet achat impulsif. Ce dernier ne veut pas prendre parti mais il sera finalement dans l’obligation de donner son avis, ce qui entraînera des discussions houleuses entre les trois hommes.

Incompréhension, quiproquos et vérités assénées sans ménagement, voilà le cocktail détonnant de cette pièce, tout en n’oubliant pas l’humour qui sous-tend toute l’histoire. Cette pièce aborde les thèmes de l’art (bien entendu) mais également de l’amitié et de l’honnêteté dans des situations cocasses où tout lecteur peut se sentir concerné.

En vous souhaitant une bonne lecture,

 

Les Souffleurs de mot

Etape 9 : Incendies de Wajdi Mouawad

Chers voyageurs bonjour !

Découvrez sans plus tarder ce neuvième texte de notre voyage : Incendies de Wajdi Mouawad :

IncendiesAvant de mourir, Nawal qui s’est tue pendant des années, décide d’adresser ses dernières volontés à ses deux enfants, Jeanne et Simon. Dans son testament, elle leur raconte l’histoire obscure de leur naissance et leur révèle l’existence de leur frère qu’ils ignoraient. Si Nawal se sent apaisée par ses révélations, elle a néanmoins bouleversé la vie de ses enfants.

Wajdi Mouawad est un dramarurge et metteur en scène libanais aujourd’hui incontournable dans le monde du théâtre contemporain. Incendies est le deuxième volet de sa tétralogie Le Sang des promesses chez Actes Sud.

Sur fond d’une guerre impitoyable au Liban, cette pièce est dure et sa lecture ne nous laisse pas insensible, mais ce texte est avant tout très beau et surtout très fort…

Bonne lecture

Les Souffleurs de mots

Etape 8 – Exécuteur 14 d’Adel Hakim

Chers Voyageurs,

exécuteur 14

Il est temps de dévoiler une autre oeuvre de notre voyage : Exécuteur 14 d’Adel Hakim. L’auteur donne exclusivement la parole à un homme qui a survécu à une guerre des clans entre les Adamites et les Zélites. D’abord apeuré par le déchaînement de violence, il finit par combattre ses peurs et recommencer à vivre jusqu’à ce qu’une personne très proche de lui subisse de plein fouet les affres de cette guerre. Le héros tombe alors dans la spirale de la violence et se joint à un des clans pour exterminer l’autre partie.

Entièrement écrit sous la forme du monologue, cette courte pièce permet au lecteur de comprendre les bouleversements vécus par le narrateur et de se questionner sur les origines d’un déchaînement de violence et les changements de valeurs qui s’opèrent.

Laissez-vous emporter par cette écriture atypique et regardez un homme basculer dans la violence.

Les Souffleurs de mots

Etape 7 – Gelsomina de Pierrette Dupoyet

Chers voyageurs,

Arrêtez-vous une heure et prenez le temps de découvrir ce texte magnifique de Pierrette Dupoyet : Gelsomina. Il s’agit d’un texte créé et adapté du film La Strada de Fellini qui met en avant ce peronnage attachant de Gelsomina.

Gelsomina

 Vendue par sa mère pour la somme dérisoire de dix mille lires, la jeune Gelsomina joue les faire-valoir de Zampano, hercule de pacotille, brutal et obtus. Ils arpentent tous deux les routes d’Italie, mènent la dure et triste vie des forains. Zampano rudoie sans ménagement la naïve Gelsomina au coeur « gros comme ça ». Il boit trop, aime trop les femmes…

Nous suivons avec passion cette odyssée misérable illuminée par l’apparition d’un violoniste-funambule-poète-philosophe, Il Matto (Le Fou). Avec lui, Gelsomina trouve un sens à son existence, apprend à aimer la vie. Mais l’éclaircie sera de courte durée…

Plongez-vous sans hésiter dans ce texte passionnant où l’écriture vous transporte et où la poésie et la magie s’entremêlent parfois. Pierrette Dupoyet réussit un pari impossible : adapter pour la scène le chef d’oeuvre de Fellini : La Strada.

Pour être complet, ne manquez pas la diffusion du film La Strada le mardi 8 avril à 20h30 à L’Echiquier à Pouzauges ainsi que la représentation de la pièce Gelsomina au Théâtre de l’Echiquier le vendredi 18 avril à 20h30.

Régalez-vous!!!

Les Souffleurs de mots

Etape 6 – Le Porteur d’histoire d’Alexis Michalik

Bonjour,

Ce mois-ci, nous avons le plaisir de vous proposer Le Porteur d’histoire d’Alexis Michalik.

Le porteur d'histoireMartin débarque en pleine nuit au fin fond des Ardennes pour enterrer son père. Dans cette bâtisse loin de tout qui abrite une bibliothèque extraordinaire, va commencer un drôle de périple via la parole, Martin se définit comme un porteur d’histoire. Or, à travers son histoire et celle des livres, c’est en fait un tourbillon de récits qui commence, s’emboîtant telles des poupées russes…

Préparez-vous à vivre un voyage époustouflant, surprenant et d’une grandeur absolue. Texte remarquable et passionnant !!

Bonne lecture et bon voyage !! Et n’oubliez pas de nous laisser vos impressions…

Les souffleurs de mots

Etape 5 – Un homme trop facile d’Eric-Emmanuel Schmitt

Chers Voyageurs,

UN_HOMME_TROP_FACILE_couv_couv_litt_125

Cette nouvelle étape de notre voyage nous emmène dans les coulisses d’une représentation du Misanthrope. Alex, comédien adoré par le public, se prépare pour endosser le rôle d’Alceste lorsqu’il aperçoit dans le miroir un homme qui l’observe. Ce dernier n’est autre que le vrai Alceste, qui juge tous les comédiens qui jouent son rôle. S’ensuit alors une grande discussion entrecoupée d’entrées et de sorties d’une partie de la troupe et de l’équipe du théâtre, ajoutant de l’humour à ces échanges animés.

Bel hommage aux pièces classiques, Un homme trop facile fait virevolter les situations, les personnages et les quiproquos tout en prônant l’ouverture d’esprit et la confiance dans l’avenir. Le rôle primordial de l’acteur est également mis en avant, rendant le plaisir de cette lecture riche d’enseignements.

A l’instar d’Alceste, n’hésitez pas à passer vous aussi de l’autre côté du miroir !

Les souffleurs de mots

Etape 4 – Le Noël des contes de Jean-Claude Lumet

Chers Voyageurs,

Notre voyage se poursuit avec une pièce parfaite en ce mois de décembre : Le Noël des contes de notre parrain Jean-Claude Lumet.

Le noël des contes

Cette pièce nous montre l’envers du décor, lorsque des personnages issus des contes que nous connaissons depuis l’enfance ne peuvent plus supporter de vivre les mêmes aventures encore et encore… et encore ! Ils se réunissent alors, mais un événement viendra bouleverser leur revendication.

Parfaite pièce pour petits et grands, ce texte vous plongera dans l’ambiance de Noël avant l’heure !

 Bonne lecture

Les souffleurs de mots

Etape 3 – Tout mon amour de Laurent Mauvignier

Chers Voyageurs,

Tout d’abord, plantons le décor : une maison à la campagne. Pour les protagonistes, une toutmonamourfamille : un mari, une épouse, un fils (resté dans la maison familiale pour étudier). Réunis après le décès du patriarche, le couple marié voit ressurgir les démons du passé et doit faire face à une rencontre qui va bouleverser le fragile équilibre qu’ils avaient réussi à construire.

Pièce centrée sur la difficile acceptation de la vérité et sur la question du retour en arrière, Tout mon amour offre un récit bouleversant sur les choix auxquels peuvent être confrontés nombre d’individus. L’auteur Laurent Mauvignier concentre son texte sur la parole des protagonistes sans autre indication scénique, laissant l’émotion transparaître au travers des mots.

Partagez l’émotion de ces personnages qui voient l’impossible devenir réalité (ou n’est-ce pas vraiment le cas ?).

Bonne lecture !

Les souffleurs de mots