Archives du mot-clé etapeFemmesEtArts

« Marie Laurencin » de Bertrand Meyer-Stabley

marie laurencinA la une cette semaine, le livre biographique de Bertrand Meyer-Stabley intitulé « Marie Laurencin » édité chez Pygmalion. Il retrace parfaitement la vie de cette femme peintre du 20ème siècle, une femme au style original et au talent indéniable. Plus qu’une biographie, c’est un tableau de toute une époque que nous brosse l’auteur, au détour duquel on croise Apollinaire, Picasso ou Coco Chanel … 

Marie Laurencin, née en 1883, vit une histoire d’amour passionnelle et passionnée avec Guillaume Apollinaire pendant 5 ans, période durant laquelle elle sera sa muse.

« L’automne est morte souviens-t’en                                                                                                                                                                                           L’odeur du temps brin de bruyère                                                                                                                                                            Et souviens-toi que je t’attends. »

Adieu de Guillaume Apollinaire (au moment de leur rupture en 1912)

Portrait de Coco Chanel
Portrait de Coco Chanel

Elle expose pour la première fois en 1907 au Salon des indépendants, le début d’un succès qui fait d’elle une exception féminine dans l’univers masculin de l’époque.  Son style poétique et ses couleurs fluides et douces lui permettent de devenir la portraitiste officielle du milieu mondain féminin des années 20. Elle fait la connaissance de Coco Chanel en 1923, et fait d’elle un portrait que Coco refusera, sous prétexte qu’il ne lui ressemble pas … ou tout simplement par jalousie du succès de la peintre … Marie Laurencin laisse derrière elle 1800 portraits et huiles sur une cinquantaine d’années de peinture. Elle connait la célébrité de façon posthume grâce à l’industriel japonais Masahiro Takano, créateur du musée Marie Laurencin à Tokyo !

Un célèbre chanteur a immortalisé Marie Laurencin ! A vos méninges !

 peinturelogo

« Séraphine » de Martin Provost

seraphineMusique, littérature, sculpture … autant de domaines artistiques qui ont permis à des femmes de génie de se faire connaître. Mais comment évoquer l’art sans parler de peinture ? Les Dames d’art ont choisi ce mois-ci de vous plonger dans les oeuvres de femmes au destin incroyable, bien souvent ignorées de leur époque … Et si Martin Provost n’avait pas réalisé le magnifique « Séraphine« , qui aurait entendu parler de cette femme peintre autodidacte, à l’univers si touchant et poétique ?

Séraphine de Senlis est née en 1864 et travaillera comme domestique jusqu’à ce que la folie la gagne et qu’elle meurt en 1942. C’est un collectionneur d’art allemand, Wilhelm Uhe, qui découvre ses peintures et la soutient, lui permettant même d’exposer ses toiles.  Fabriquant elle-même ses couleurs et ses pigments, ses tableaux sont gorgés de lumière.  S’inspirant d’images pieuses, son oeuvre est rattachée à l’art naïf.

Séraphine (Musée Maillol)C’est grâce à l’interprétation magistrale, et récompensée par le César de la meilleure actrice, que Yolande Moreau interprète le rôle de Séraphine, dans le film du même nom. Martin Provost décide en 2008 de mettre en scène la vie de cette peintre au destin tragique, mais bouleversant de sensibilité. Le film a remporté 7 César, et a permis aux oeuvres de Séraphine de « sortir de l’ombre ».

peinturelogo

 

« Joséphine Baker » de Chloé Cruchaudet

2849071641-big-josephine-baker-josephine-bakerLe mois de décembre dédié aux femmes ayant marqué le monde de la chanson se termine avec une artiste de taille : Joséphine Baker. Danseuse, chanteuse et meneuse de revue, Joséphine Baker devient la première star noire. Nationalisée française en 1937, peu de gens savent qu’elle a été une grande résistante lors de l’occupation, ainsi que dans la lutte pour l’émancipation des noirs. C’est au travers de la bande dessinée « Joséphine Baker » signée Chloé Cruchaudet que les Dames d’Art souhaitait vous faire découvrir cette artiste d’exception, par le biais du dessin.

Baker-planc_111147Chloé Cruchaudet, scénariste, dessinatrice et coloriste, a réussi a retranscrire de façon très juste le caractère fantasque et énergique de Joséphine Baker. A travers des scènes très vivantes, elle nous transpose dans l’univers de la danse qu’affectionnait cette grande star. Avec des couleurs douces et chaudes, on plonge sans difficulté dans un épisode de l’enfance de celle-ci, qui sera l’origine de son art. 

Baker_BananaCe qui fait aussi l’intérêt de cette BD, c’est également les 2 CD qui l’accompagnent. Envie d’écouter les versions originales de « La petite Tonkinoise » ou « J’ai deux amours » ?  Alors pour vous donner un petit avant-goût, cliquez ici.

Et dès janvier, Les Dames d’Art vous invitent à découvrir le destin de quelques femmes ayant marqué l’histoire des arts, et plus particulièrement de la peinture. Alors, des idées ????

musique

« Edith Piaf, une Môme en or »

« L’homme à la moto« , « La vie en rose« , « L’hymne à l’amour« , « La foule » … on pourrait citer des dizaines de chansons qui ont fait le succès d’Edith Piaf, chanteuse à l’interprétation et la voix hors du commun. Elle connait une renommée internationale, devenant le mentor de jeunes artistes comme Yves Montand, Georges Moustaki ou Charles Aznavour.

Edith Piaf une môme en orDifficile d’évoquer d’Edith Piaf sans penser à son enfance malheureuse, ses différents maris, ses caprices, mais aussi ses addictions. Mais tout cela est vite surpassé par ce talent incroyable, cette voix puissante et dramatique, qui l’a mené d’un petit cabaret aux plus grandes scènes françaises et internationales. Jean Cocteau, un de ses amis les plus fidèles, dira d’elle : « Je n’ai jamais connu d’être moins économe de son âme. Elle ne la dépensait pas, elle la prodiguait, elle en jetait l’or par les fenêtres. » Une vie intense, exceptionnelle … mais trop courte …

Cette semaine, Les Dames d’art vous présentent « Edith Piaf, une môme en or ». Dans ce coffret, redécouvrez le destin exceptionnel d’Edith Piaf à travers le film La Môme, un documentaire Edith Piaf intime et 2 CD de ses chansons qui ont fait d’elle la plus célèbre interprète francophone. Une belle idée de cadeau en cette fin d’année !

Et comme on ne peut pas parler d’Edith Piaf sans une chanson, redécouvrez ici un de ses plus grands succès.

musique

Barbara  » L’intégrale »

Après la sculpture, les Dames d’Art ce mois-ci mettent à l’affiche les femmes artistes dans la musique. Auteure, compositeur, interprète Barbara (1930-1997)est une icône de la chanson française de ce XXème siècle. Accompagnée de son piano noir, Barbara chante avec talent la mélancolie, l’amour, enfin la vie jusqu’à chanter sa vie. Barbara était avant tout une artiste de scène, troublante, fascinante et énigmatique. D’un talent hors du commun, elle laisse un répertoire de plus de 200 chansons, toutes riches en émotions et d’une très grande qualité dans leur interprétation. Barbara, c’est aussi un physique particulier, vêtue de noir elle possède une voix troublante. Grâce à son talent, elle a fait une carrière internationale. Avec ses textes riches, Barbara laisse un message à son public « ma plus belle histoire d’amour c’est vous ».

BarbaraUne bibliographie en images :

Cet ouvrage rassemble plus de 160 chansons écrites par Barbara pour la plus d’entres elles. Largement illustré, ce livre propose de découvrir des textes rares et des photos inédites . Un intégral de son oeuvre qui rappelle combien cette interprète savait écrire, chanter et transmettre ses émotions. Accompagné d’une discographie complète il met en lumière son talent.

Pour découvrir cet ouvrage en version numérique, cliquez-ici.

new-logo-emedia4

Des chansons intemporelles : A écouter sans plus tarder , cliquez sur l’image

Barbara CD 2

Barbara CD

musique

Camille et Paul Claudel : Une sœur et un frère

 

Camille et paulCamille Claudel demeure la sculptrice la plus célèbre et talentueuse de ce XXème siècle. Paul, son frère va beaucoup compter dans sa vie. C’est Camille qui lui fera découvrir la lecture  et Paul deviendra le grand écrivain que l’on connait. Les premières années, Paul est là, présent à ses côtés, fasciné par son savoir, par ses œuvres. Or, au fil du temps, Camille souffre, s’isole et Auguste Rodin son « Maître » la délaisse. Elle connaîtra un destin tragique qui fait d’elle une artiste maudite. Mais Paul ne fera rien pour éviter cette destinée à sa sœur. En 30 ans d’internement, il n’ira la voir qu’une seule fois par an sans jamais répondre à ses nombreuses lettres . 

 Nous vous proposons de découvrir le livre « Camille et Paul, la passion Claudel » de Dominique Bona aux éditions Grasset en format numérique. Camille et Paul ont une même passion : les Arts. Dès leur enfance, une grande complicité et affection s’installent entre eux. Quand Paul part aux Etats -Unis , Camille se sent seul. Paul multiplie ses voyages , il épaule sa sœur lors de ses disputes et conflits passionnels avec Rodin. Mais au fil des années, Paul s’éloigne et Camille sombre dans l’oubli total.

Cliquez-sur l’image et vous découvrirez ce fabuleux destin !
new-logo-emedia4

Sculpture

« Camille Claudel » de Bruno Nuytten

Ce mois-ci, les Dames d’Art souhaitent mettre en avant des artistes féminines dans le domaine de la sculpture. Artiste majeure de la fin du XIXème siècle, Camille Claudel est une sculptrice de génie. Passionnée dès son plus jeune âge par cet art, elle s’installe à Paris, et développe très rapidement une complicité amoureuse et artistique avec Auguste Rodin. Vivant dans la misère à son époque, le travail  de sculpture de corps nus de Camille Claudel reste une référence artistique internationale. 

Camille Claudel Bruno NuyttenAfin de découvrir cette artiste hors norme, Bruno Nuytten offre à Isabelle Adjani le rôle de Camille Claudel, dans le film du même nom. Biopic sur la sa vie, l’idée du film vient d’Isabelle Adjani elle-même, fascinée par cette femme au destin tragique.

Le film s’intéresse à la relation tumultueuse et passionnée entre Camille et Auguste Rodin. Celui-ci, de 20 ans son aîné et une carrière internationale, est immédiatement fasciné par ses créations.

 Il a raflé 5 César dont celui du Meilleur film et de la Meilleure actrice pour Isabelle Adjani. Face à la fragilité et la folie passionnelle du personnage,  le charismatique Gérard Depardieu (interprète d’Auguste Rodin) fait barrage et rend cette folie d’autant plus violente. 

 Attention, chef d’oeuvre !

Sculpture

« Bonjour tristesse » de Françoise Sagan

Chers voyageurs,
bonjour
Après avoir évoqué pendant quelques semaines les génies de la mode, découvrons à présent les femmes ayant influencé le monde de la littérature.

Et qui représente le mieux la littérature au féminin que Françoise Sagan ? Disparue depuis maintenant 10 ans, elle sera le symbole d’une génération désinvolte et bourgeoise, s’affranchissant  des codes de l’époque et affichant ouvertement sa liberté sexuelle.

Pour parler de son oeuvre, nous sommes obligés de vous présenter LE roman qui marquera une époque et qui a fêté ses 60 ans d’existence, « Bonjour tristesse« .

FrancoiseSagan1963Tiré d’un vers de Paul Eluard – « Sur ce sentiment inconnu dont l’ennui, la douceur m’obsèdent, j’hésite à apposer le nom, le beau nom grave de tristesse » le titre « Bonjour tristesse » évoque de façon mélancolique la bourgeoisie riche et désabusée de l’époque. Lancé sur fond d’émancipation féminine en 1954,  ce roman rendra Françoise Sagan riche et célèbre en un temps record, ce qui lui fera dire  : « La gloire, je l’ai rencontrée à 18 ans en 188 pages, c’était comme un coup de grisou« . 

Un classique à (re)découvrir de toute urgence !!!

logolitterature