Archives du mot-clé etapePolar

Une enquête extravagante d’Arto Paasilinna

Partons à présent en Finlande avec Arto Paasilinna pour son roman « Le potager des malfaiteurs ayant échappé à la pendaison« . Quel titre et quelle couverture !

potager-des-malfaiteurs

L’inspecteur principal, la quarantaine sportive, est envoyé par la Sécurité nationale finlandaise dans l’ouest de la Laponie. Il doit enquêter sur un ancien kolkhoze reconverti en une florissante exploitation agricole spécialisée dans la culture biologique d’herbes aromatiques, de sapins de Noël et de champignons.

Peu à peu, l’inspecteur découvre que les immenses champignonnières sont en réalité un camp de travail forcé où la patronne de l’exploitation, une veuve au caractère bien trempé, séquestre des malfrats ayant échappé aux griffes de la justice.

Sensé faire appliquer la loi, il se retrouve dans l’illégalité. En effet, il est séduit par la philosophie de l’entreprise – et par la fille de la patronne . Il s’embarque corps et âme dans cet étrange projet.

Je ne me suis pas ennuyée un seul instant tant l’histoire très originale et drôle : le lecteur est partagé entre une enquête policière, des kidnapping, la construction d’un aéroport en pleine Laponie et une histoire d’amour.

Un roman haletant et extravagant, même s’il manque parfois de vraisemblance.

D’autres romans de cet auteur scandinave sont tout aussi décalés comme « Le lièvre de Vatanen » ou « Petits suicides entre amis« .

Découvrez ici Arto Paasilinna, cet auteur drôlissime, dans un article de L’Express.

Epona

(source image : Electre)

Contes de fées et meurtres en Belgique

 

Nadine Monfils

Nadine Monfils est belge et vit à Montmartre. Elle est l’auteur d’une quarantaine de romans et de pièces de théâtre, dont des polars à la « Série Noire » et des thrillers chez Belfond. Journaliste, elle a donné des ateliers d’écriture dans les prisons.

Elle a obtenu plusieurs prix pour ses polars, notamment pour Babylone Dream  (Prix du polar de Cognac) et elle a connu deux gros succès de librairie avec  Les vacances d’un serial killer  et  La petite fêlée aux allumettes , tous deux publiés chez Belfond.

Pour Gérard Collard, elle est « l’héritière de Frédéric Dard. Celle qui redonne des couleurs à la langue française qui la fait pétiller, s’amuser… Les formules fusent, drôles où derrière un éclat de rire se cache une réflexion plus profonde qu’elle ne parait ! ». Il nous parle ici de son dernier roman Elvis Cadillac publié en 2016 aux Editions du Fleuve.

fêlée allumettes

 La petite fêlée aux allumettes

 La petite fêlée aux allumettes  est un polar un peu foutraque, dévoilant  une belle galerie de personnages : l’Inspecteur Cooper –personnage qui semble le plus « normal »- a quand même besoin de respirer un canard en plastique  pour calmer ses angoisses, son acolyte Michou complète ses revenus par son activité en boîte de nuit et Mémé Cornemuse,  une grand-mère vraiment allumée cite du Jean-Claude Van Damme et n’hésite pas à supprimer ceux qui osent se mettre sur son chemin !

Le personnage principal de ce roman est Nake, une jeune fille un peu perdue. A la suite du décès de sa grand-mère qui l’a élevée, elle  se met en recherche de son père qu’elle n’a jamais connu.Elle va découvrir au cours de sa quête d’embarrassants  secrets de famille…

Pour tout héritage, elle a reçu de sa grand-mère une boîte d’allumettes. Elle se rend bientôt compte que lorsqu’elle craque une allumette de la boîte, elle voit l’image d’une fillette assassinée. Ces étranges apparitions correspondent à des meurtres ayant réellement eu lieu dans la ville de Pandore…. L’Inspecteur Cooper et son associé vont tenter de résoudre ces énigmes avec Mémé Cornemuse qui n’est pas toujours d’une très grande aide !

Célia

« La petite fille aux allumettes » est également disponible sur e-media.

[Source image : Pixabay-geralt et Electre]

Coup de gigot et autres histoires à faire peur de Roald Dahl

Bonjour chers Voyageurs,

Si je vous dis « polars », vous me dites « Michael Connelly, Fred Vargas »… Et si je vous répondais Roald Dahl ! En effet, on se souvient surtout de lui pour Charlie et la Chocolaterie (ou pour d’autres œuvres dont nous avons déjà parlé comme Les Minuscules, ou les adaptations cinématographiques qui ont été faites de ses œuvres). Mais il a écrit un recueil de nouvelles pour enfants qui fait sourire (d’un sourire nerveux) autant que frémir : Coup de gigot et autres histoires à faire peur.

coupdegigot

L’histoire de ce recueil la plus emblématique est sans conteste Coup de gigot. L’histoire ? Une femme attend patiemment son époux chez elle, et quand ce dernier rentre pour lui annoncer qu’il la quitte, elle l’assomme (et le tue) d’un coup de gigot sur le crâne. Elle va alors tenter de s’en sortir en brouillant les pistes. Et quel meilleur moyen que de faire disparaître l’arme du crime ?

Cette histoire vous fait penser à du Hitchcock ? Bien vu, puisqu’il est le 28ème court-métrage de la saison 3 du programme Alfred Hitchcock présente, et c’est le maître lui-même qui l’a réalisé. Pour rappel, cette série proposait des intrigues policières au format court avec une fin surprenante à chaque fois. De grands réalisateurs tels Sydney Pollack ou Robert Altman ont également réalisé des court-métrages de cette série.

alfred-hitchcock

Le recueil regroupe 4 nouvelles, toutes plus horribles les unes que les autres, il faut bien l’avouer. Ma préférée restera sans conteste Tous les chemins mènent au ciel, dont l’humour noir est poussé très loin (mais je ne vous en dis pas plus). D’ailleurs, cet humour noir n’est pas sans rappeler l’univers d’Edgar Allan Poe, sans toutefois la présence d’éléments fantastiques. Roald Dahl, comme à son habitude, utilise un langage clair et simple mais sait distiller, à la manière d’un maître du polar, l’angoisse et le doute.

Je ne résiste pas à vous faire lire un court extrait de la nouvelle Coup de gigot :

« En traversant la pièce, elle eut l’impression que ses pieds ne touchaient pas le sol. Elle ne ressentit rien, rien excepté une légère nausée. Tout était devenu automatique. Les marches qui la conduisaient à la cave. L’électricité. Le réfrigérateur. Sa main qui y plongea pour attraper l’objet le plus proche. Elle le sortit, le regarda. Il était enveloppé. Elle retira le papier. C’était un gigot d’agneau. Bien. Il y aurait du gigot pour dîner. Tenant à deux mains le bout de l’os, elle remonta les marches. Et lorsqu’elle traversa la salle de séjour, elle aperçut son mari, de dos, debout devant la fenêtre. Elle s’arrêta. »

N’hésitez pas à lire ces nouvelles, ou même les écouter, car il existe un audio-livre proposant ce recueil !

Joyeux frissons

Corisande

(Crédits photo : Electre / skeeze – Pixabay)

« Molécules » : polar décalé signé François Bégaudeau

Source Electre

De quoi ça parle ?
Annecy, 1995. Jeanne Deligny, 44 ans, infirmière, est retrouvée morte sur le palier de son appartement. Le crime n’ayant aucun motif apparent, les enquêteurs ont du mal à avancer. Mais la découverte tardive d’une pièce à conviction permet de trouver un suspect appelé Gilles Bourrel, un ancien petit ami de la victime, qui avoue être l’auteur de l’homicide, selon lui involontaire.
Qui mieux que lui pour nous en parler ?
Voici une interview de François Bégaudeau qui va certainement
vous donner envie de lire son roman.
Selon lui, « tout est susceptible d’être un matériau comique […]
même les pires horreurs ».
Un polar décalé où François Bégaudeau invite la drôlerie, le comique, le burlesque
au service d’un fait divers. Ironique et pétillant !
A vous de juger et surtout de nous dire ce que vous en avez pensé !
Luz
(Source ill : Electre)

« L’erreur est humaine » de Woody Allen

Vous connaissez certainement Woody Allen comme acteur, scénariste ou encore réalisateur. Nous vous proposons de le découvrir en tant qu’écrivain avec son livre « L’erreur est humaine » publié en 2007.

Dix-huit nouvelles loufoques (et le mot est faible), composent cet ouvrage. Nous avons choisi de vous faire écouter la première nouvelle de ce recueil qui s’intitule « Recalé ». Vous pouvez retrouver cet enregistrement sur France Inter dans l’émission « Micro fiction ».

Nous attendons vos commentaires!

police« Sans foi ni matelas » est l’une des nouvelles. Je vous invite vivement à découvrir cette histoire irrésistiblement drôle aux allures d’enquêtes policières!

Tous les éléments d’un bon polar s’y trouvent : un couple en cavale, des policiers perspicaces, des victimes inconsolables, un témoin qui a plein de choses à raconter et un crime… complètement absurde !!!

En voici un extrait…

A la seconde où la gouvernante entra dans la chambre principale, elle sut qu’il manquait quelque chose. Soudain, elle comprit – elle n’en crut pas ses yeux ! Quelqu’un s’en était pris au matelas et avait découpé l’étiquette portant la mention :  » La loi interdit formellement aux personnes n’étant pas propriétaires de l’article d’en retirer l’étiquette. » Un frisson parcourut Tobias. Ses jambes se dérobèrent sous elle, elle eut envie de vomir.

Elias

(sources photos : Electre et gra3s-Pixabay)

Malavita – Tonino Benacquista

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, partons du côté du polar, mais du polar amusant. Si, si, ça existe. Je vous propose de vous plonger dans Malavita de Tonino Benacquista.

malavitafilm

Un mafieux est caché en France avec son épouse et ses deux enfants. Ayant dû changer deux fois de planques, ils atterrissent dans une petite ville en Normandie. Si tout semble réuni pour qu’ils puissent vivre tranquillement, c’est sans compter sur leur pire ennemi : eux-mêmes ! Car comment passer d’homme influent à homme recherché ? A cela s’ajoute l’envie irrépressible du patriarche d’écrire ses mémoires…

Corrosif et ironique, ce roman laisse la part belle aux situations cocasses et interroge sur la nature humaine en général. Le récit de la première journée de chacun (au début du roman) est particulièrement réussi.

Et je ne résiste pas à vous parler du film éponyme de Luc Besson. Les deux acteurs principaux, Robert de Niro et Michelle Pfeiffer, portent le film. Pure réalisation de Luc Besson, on retrouve un film nerveux ayant un jeu de couleurs intéressant. N’hésitez pas à aller regarder la bande-annonce pour vous faire votre propre avis !

Corisande

(Source images : Electre – Allociné)

Poulets Grillés de Sophie Hénaff

poulets grillés de sophie Hénaff

 

Poulets grillés de Sophie Hénaff n’assouvira pas vos besoins les plus carnivores, néanmoins, ces poulets grillés slash poussins perdus et poussés au placard par la hiérarchie du 36 Quai des Orfèvres sauront tirer les ficelles de l’émotion et du rire dans votre corps réjoui par les déconvenues de ce petit groupe de policiers (bien mal assortis il faut en convenir !)

sophiehenaff

La romancière nous livre là son premier opus et c’est un roman de maître où une commissaire devenue indésirable doit travailler avec une équipe de bras cassés – dont plus personne ne veut –  sur des enquêtes –  dont plus personne ne veut non plus- .

Attention à vos rides du sillon naso-génien, elles ne risquent pas de s’arranger avec la lecture de ce livre !

Si vous n’avez pas peur de réitérer un très bon moment en compagnie d’une comédie policière, vous pouvez vous ruer sur les nouvelles aventures de la commissaire Anne Capestan et son équipe accompagnés par … de nouvelles recrues !!!

rester groupes henaff

 

Pour en savoir plus, vous pouvez écouter l’auteure parler de son roman sur le site La fringale culturelle ici

bastetBastet