Archives du mot-clé Jane Austen

La Mort s’invite à Pemberley… en images !

Si vous nous suivez depuis plusieurs années (ne dites pas non, on commence à bien se connaître ! ), vous vous souviendrez sûrement de cet article sur le roman policier La Mort s’invite à Pemberley de P. D. James.

Bon, étant fan de Jane Austen depuis à présent un certain temps (ou temps certain), certaines choses m’ont déplu dans cette suite, comme par exemple le comportement des personnages féminins (Charlotte Lucas mesquine et Elizabeth calculatrice, vraiment ? ). Mais cette suite posait certaines bonnes questions et montrait les conséquences des choix faits par les personnages principaux.

Aujourd’hui, intéressons-nous à l’adaptation télévisuelle de ce roman, Pemberley, réalisée par Juliette Towhidi.

Cette mini-série reprend fidèlement l’intrigue du livre, à savoir le meurtre du capitaine Denny, ami fidèle de Wickham, alors que les deux hommes se disputaient dans la forêt. Les éléments et l’avis général pointent vers Wickham, mais est-il vraiment le coupable ? (Je ne dirai rien ! ) Cette affaire remue toute la famille de Pemberley à la veille de leur grand bal annuel et est l’excuse pour une remise en question des différents protagonistes.

A l’image du livre, cette mini-série est fortement axée sur les personnages masculins, avec un Mr Darcy que l’on suit non plus à travers les yeux d’Elizabeth mais pour lui-même. Mr Wickham est également très intéressant avec ses contradictions et choix toujours mauvais (il faut bien le reconnaître !). Mais le plus intéressant reste la description de l’époque, de ses enquêtes et ses tribunaux, éléments que l’on ne trouve jamais dans l’oeuvre de Jane Austen.

Et cette adaptation télévisée a l’avantage d’offrir pléthore d’acteurs anglais vraiment très bons. On commence le passage en revue ? C’est parti ! Mr Darcy, joué par le talentueux Matthew Rhys, est plus connu pour son rôle d’espion russe dans la série The Americans. Anna M. Martin quant à elle a joué dans la mini-série Nord et Sud, le film Jane (tiens tiens)… J’ai également reconnu Joanna Scanlan dans son rôle de Tanneke dans La jeune fille à la perle. Je finirai par Matthew Goode, que j’espère vous connaissez pour ses rôles dans Downton Abbey, Stoker, Donne-moi ta main, Belle, The Good Wife… Et bientôt il sera dans la saison 2 de The Crown !!!

Bref, un bon moment dans l’Angleterre de la première moitié du XIXème siècle avec de très bons acteurs. Tentés par une petite bande-annonce ? Suivez le guide !

N’hésitez pas à partager votre avis sur cette mini-série !

Corisande

 

 

 

(Sources images : Chatsworth House, isotopicgas – Pixabay / jaquette, Amazon)

Premières impressions

C’est sous le titre « First impressions » qu’a été écrit l’un des romans les plus importants, non seulement de Jane Austen, mais surtout de l’histoire de la littérature anglaise. Seulement voilà, entre le moment où l’auteur s’est attelé à son écriture et celui où un éditeur a bien voulu publier le livre, ce titre n’était plus libre d’utilisation (1). Quel dommage, car il était pourtant parfaitement adapté à l’histoire d’Elizabeth Bennet ! Née dans une famille de la petite bourgeoisie rurale dont la mission principale sera de marier ses cinq filles, notre héroïne apprendra à ses dépens que les premières impressions peuvent-être trompeuses et qu’il ne faut pas se fier aux apparences. En parfaite ambassadrice de l’époque georgienne, notre grande dame des lettres anglaises dépeint la société de son temps avec une minutie d’entomologiste. C’est ainsi qu’en se plongeant dans ce roman, le lecteur actuel effectue un véritable voyage dans le passé. Mais si Jane Austen nous y livre une fine analyse de l’étiquette, de la condition féminine, des rapports entre les classes sociales, de l’enjeu que constituait le mariage pour les familles, notamment celles qui avaient élevé des filles, Orgueil et préjugés demeure avant tout un magnifique roman d’amour dont l’humour, la grâce et l’élégance continuent de faire rêver les jeunes et les moins jeunes (2).

♥ ♥ ♥

(1) La ronde des titres français est elle-même significative : en dehors du titre actuel, décliné à toutes les sauces (singulier, pluriel, avec ou sans article…), il a également été intitulé Orgueil et prévention et Les cinq filles de Mrs Bennet.

(2) Pour aller plus loin, il faut absolument lire ses autres romans, notamment Emma et Raison et sentiments, et voir la superbe adaptation cinématographique réalisée par Joe Wrigth avec la célèbre Keira Knightley dans le rôle d’Elizabeth, et une très belle bande originale signée par Dario Marianelli.