Archives du mot-clé musique

Country music of course ! Hi Ha !!!

Trouvant ses sources profondes dans les folklores irlandais et anglais, la musique Country est née dans la région des montagnes Appalaches au cours du 18ème siècle.

Créé par les immigrants anglais et irlandais, ce nouveau style musical très imprégné des folklores anglo-saxons s’est , au fil des années, considérablement enrichi et diversifié sous l’influence de nombreux autres styles musicaux populaires.

On peut définir la country music par l’addition de mélodies (que l’on retient aisément), de textes simples, une manière de chanter et surtout une voix.

Cette musique raconte des histoires de tous les jours, la musique de la terre et des hommes. Elles se ressemblent toutes un peu mais ne sont jamais les mêmes. C’est la musique du peuple pour le peuple, celle qui vient du cœur, c’est le mélange de cultures raciales et ethniques différentes. On pourrait affirmer qu’elle n’aurait jamais existé sans ce brassage anglo-irlandais, écossais, franco-acadiens, allemands, polonais, hispano-mexicains, peaux-rouges, Italiens, africains….

Cette musique accompagnait les fêtes de villages et familiales ce qui a donné naissance à la toute première danse country en couple, qui pouvait être exécuté en cercle.

C’est l’époque de la conquête de l’ouest, des cow-boys, des chevaux, des bottes en cuir, des chapeaux. Le décor de la danse country y trouve son origine.

Petit extrait pour vous mettre en appétit, c’est ICI.

Wild Bill

(sources images : Pixabay-RyanMcGuire / Pixabay-Skeeze / Pixabay-Skitterphoto)

Le grand John Williams

Bonjour,

starwarssabre

Comme d’habitude, me revoilà à parler de mon compositeur fétiche, John Williams. Mais une fois n’est pas coutume, c’est pour une vidéo qui change de l’ordinaire. J’ai en effet découvert il y a quelques jours une vidéo de deux jeunes gens qui ont joué le thème de Star Wars à la trompette devant la maison de M. Williams et… je vous laisse découvrir la suite ici. Splendide non ? Je ne résiste à vous proposer également le lien vers le compositeur qui conduit lui-même un orchestre pour ce grand morceau.

Allez, courez retrouver votre flûte à bec et entraînez-vous, la rencontre est peut-être pour bientôt !

Corisande

(Source image : ColiNOOB – Pixabay)

De Tarantino à Django!

 

Bonjour à tous,

Aujourd’hui nous partons direction les Etats-Unis et plus particulièrement vers le sud du pays à la rencontre de Django!

Je parle bien entendu de « Django Unchained », la BO du film de Quentin Tarantino de 2013. Pour ceux qui n’ont pas eu la chance de voir ce film, retraçons l’histoire en quelques lignes. Replaçons le contexte: 1858, Mississippi en pleine période d’esclavage. Le Dr Schultz se lie d’amitié avec l’esclave Django et lui offre la liberté en échange de l’arrestation de trois fugitifs. S’en suit la quête de Django pour retrouver sa femme Broomhilda esclave à Candyland, lieu de l’esclavagisme par excellence. 

Ouvrez grandes vos oreilles: aucune chance de s’endormir en écoutant ces musiques qui nous rappellent l’importance de la LIBERTÉ!

django Si vous avez eu la chance d’aller voir Django Unchained au cinéma, vous vous serez rendu compte de façon inévitable des styles musicaux variés qui ont été sélectionnés pour composer la Bande Son Originale du film ! On peut passer d’une musique western spaghetti au rap inattendu, mais à chaque fois la musique est bien plus qu’une simple sonorité; elle accompagne les scènes dans un rythme synchronisé. De Ennio Morricone à James Brown, on reconnait bien là l’éclectique Tarantino!

Pour découvrir ou redécouvrir ces mélodies pleines de rythmes c’est par ici que ça se passe! Ecoutez et laissez-vous envahir par ce sentiment de liberté convoitée!

Bonne écoute à tous!

Sunray

Et voilà, c’est fini…

Chers voyageurs,

Pour finir ce voyage en beauté, nous nous sommes lancées un défi mutuel avec Corisande : vous présentez deux de nos grands coups de cœur en musique de films. Nous nous sommes dits : trop facile ! mais en fait, ce n’est pas du tout évident de n’en citer QUE deux. Bercées par ce voyage depuis plusieurs mois, nous vous avons fait partager de nombreuses musiques au travers diverses émotions. Qu’elles soient à la base une évidence pour nous ou de véritables découvertes, notre répertoire s’est bien étoffé à vos côtés et le vôtre aussi nous espérons.

Mais ne perdons pas de vue notre défi.

– Pour moi, Str@wberry, voici mes deux bandes originales coups de coeur (parmi tant d’autres mais allez, il fallait faire un choix !)

Da Vinci Code pour le génie

Je me rends compte avec ce voyage que j’ai un gros faible pour les musiques d’aventure et de quête. C’est le cas pour le film de Dan Brown qui nous plonge dans une quête historique et spirituelle. Et la musique portée par Hans Zimmer apporte toute sa beauté au film. C’est une bande originale que j’écoute avec plaisir en particulier « Chevaliers de Sangreal » qui clôture le film. Dans cette musique, on sent la tension monter progressivement par l’intensité de la musique, bercée par les tintements de cloche. Un travail de maître pour Hans Zimmer et un vrai coup de cœur pour moi…

Alabama Monroe pour la découverte

Ah ! Quand un film est une véritable pépite, la musique qui l’accompagne l’est souvent aussi. Et pour ce film de Félix Van Groeningen, c’est véritablement le cas. J’avoue que mon âme sensible n’a pas résisté à l’histoire de ce film et j’ai surtout pris un immense plaisir à découvrir la musique bluegrass mise à l’honneur. La musique et le film ne font qu’un puisque le groupe de musique fait partie intégrante de l’histoire. Et pour continuer l’aventure, après la sortie du film sur grand écran, acteurs et chanteurs se sont retrouvés sur différents scènes pour jouer les musiques du film sous le groupe The Broken Circle Breakdown Bluegrass Band. Une mention spéciale à la chanson « If I needed you » qui réussit à elle seule à me faire pleurer !

Et en dehors de ça, vous avez du vous apercevoir que j’ai un gros faible pour les musiques de dessins animés que je vous ai présenté tout au long du voyage. Mais rien qu’avec elles, j’exploserai les deux coups de cœur donc je m’arrête là…

– Quant à moi, Corisande (oui, vous l’aviez deviné !), j’ai deux bandes originales qui m’ont particulièrement marqué.

Tout feu, tout flamme pour le compositeur

… La mélodie est magnifique, mais en même temps, comment cela aurait pu en être autrement ? Elle a été composée par Michel Berger, que vous connaissez forcément. Personnellement je l’adore. Filez écouter toute sa discographie, ou au moins Peut-être toi, peut-être moi, Rendez-vous sur la Cienega, Tout est possible… J’adore particulièrement Tout est possible : on croit qu’elle est enjouée mais finalement… non ! Pour le film, j’avoue ne plus avoir beaucoup de souvenirs, mais la musique… La musique !!!

Lost in translation pour l’ambiance

Ce film fait partie de mon Top 5. Mélancolie, bonjour ! Je crois avoir rarement vu un film dont l’ambiance était si bien rendue par la musique, musique pourtant très différente (on passe de Too Young de Phoenix à Alone in Kyoto d’Air). Je trouve que l’identification pour ce film fonctionne très bien : d’un côté Scarlett en pleine introspection, et d’un autre Bill attendant – mais attendant quoi ? Et le clou du spectacle, ce n’est pas Bill chuchotant dans l’oreille de Scarlett (quoique…) mais Bill chantant More than this. Meilleure scène de karaoké ever !

Allez, pour ce dernier billet, nous faisons encore appel à vous : quelle est votre bande originale « coup de cœur » ? Celle qui vous a fait rire, pleurer, aimer… Bref, dites-nous tout !

Et dites-nous aussi si vous savez ce que chuchote Bill dans l’oreille de Scarlett (j’ai ma petite idée, mais chut !) !!

Et continuez à vous laisser bercer par les musiques de films et à écouter tout en regardant. A bientôt !

« Le B.A.BA des B.O., écoutez, y a tout à voir ! »

Corisande & Str@wberry

Des grands noms au générique

Bonjour à tous,

Après tous ces mois passés à nos côtés, vous commencez à être calés en noms de compositeurs de musiques de films. Mais sachez que pour certains, les noms des compositeurs sont loin d’être inconnus et sont même très connus. De nombreux artistes ont effectivement participé à des bandes originales de films.

Voici quelques exemples choisis :

La collaboration entre Air et Sophia Coppola

Après le succès de leur disque Moon Safari, Air est contacté par Sofia Coppola car cette dernière souhaite utiliser leur album pour son premier film Virgin Suicides. Mais la collaboration entre eux va s’intensifier puisque le groupe lui propose de composer entièrement la bande originale du film. Et le succès est au rendez-vous (pour le film comme pour la musique) et l’association Coppola / Air continuera puisque le groupe signera quelques titres dans les BO de Lost in Translation et Marie Antoinette.

– Les Bee Gees et leur fièvre du samedi soir

Qui de mieux que les Bee Gees pour mettre en musique un film sur la danse et le disco ?

Et bien, personne, c’est bien pour ça que le célèbre groupe signe la bande originale du film La Fièvre du samedi soir en 1977.

Jamais une musique de film ne donnera naissance à autant de tubes ! Et à autant de déhanchés pour essayer d’imiter Travolta !

Daft Punk aux platines

Bon, on pensera ce que l’on veut du film mais s’il y a une chose à sauver, c’est bien la bande originale du film Tron, l’héritage. Car elle est signée par un de nos meilleurs groupes français d’électro : Daft Punk. L’album, qui a été enregistré avec l’Orchestre philharmonique de Londres a reçu de nombreuses critiques positives et je vous invite vraiment à écouter cette bande originale si vous n’avez pas vu le film (et pour ça, je ne vous en voudrais pas !)

– L’aventure Disney pour Phil Collins

Vous allez dire : elle nous parle encore de ses dessins animés Disney. Et oui, c’est vrai, je vais encore vous en parler mais je ne pouvais pas passer à côté du travail de Phil Collins pour deux Disney que j’adore en plus : Tarzan et Frères des Ours. Son travail mérite vraiment d’être souligné d’une part par sa qualité et d’autre part parce que Phil Collins a composé ses deux bandes originales en 5 langues (anglais, français, espagnol, allemand et italien) et que c’est lui qui chante sur toutes les versions. Pour ça et pour tout le reste, bravo M. Collins !

Sans composer une bande originale dans son intégralité, il arrive fréquemment que des grands artistes signe une chanson d’un film.

Ce fut le cas notamment pour le groupe Coldplay qui a signé récemment la musique du générique Atlas du film Hunger Games : L’embrasement mais il y a encore plein d’exemples qui pourraient être cités… Alors exprimez-vous dans les commentaires !

Str@wberry

Le courage, chapitre 2

Bonjour,

Vous commencez à bien connaître notre fonctionnement maintenant donc à nouvelle semaine, nouvelle émission… toujours consacrée à notre émotion du mois : le courage !

Envie de reprendre votre cheval et de partir à l’aventure ?

Comme je vous comprends ! Mais comme tous les lundis, c’est le chemin du travail qui vous attend… Allez, courage !

« Le B.A.BA des B.O., écoutez, y a tout à voir ! »

Str@wberry

Emotion du mois : le courage

Bonjour chers auditeurs,

Le rire, la mélancolie, l’amour, la peur, la joie (oui je sais, cette liste commence à être longue !)… Quel sentiment pourrions-nous aborder cette semaine ? Mais le courage, évidemment ! Enfourchez votre destrier, et suivez-nous !

Ca vous a plu ? Retrouvez-nous la semaine prochaine pour une nouvelle aventure, et cette fois-ci laissez-vous entraîner par Str@wberry dans de nouvelles contrées !

A très bientôt !

« Le B.A.BA des B.O., écoutez, y a tout à voir ! »

Corisande

Et les séries alors ??

Bonjour à tous,

Depuis quelques semaines déjà, nous sommes plongés dans le monde des bandes originales de films. Mais discrètement, au fil de nos émissions, nous vous préparions au sujet du jour en incluant des musiques de séries de ci, de là…

Alors oui, aujourd’hui, nous allons nous intéresser particulièrement aux séries car c’est un art à part entière dans la famille du cinéma, devenant de plus en plus des chefs d’oeuvre de réalisation… et de musique !!

De nombreux compositeurs de cinéma ont fait partager leur talent pour le petit écran en mettant en musique des séries TV. Certains ont associé leur nom en signant uniquement la musique du générique comme Mark Snow avec X-Files, Smallville, ou Ghost Whisperer ou encore Danny Elfman avec Les Simpson et Desperate Housewives. Et d’autres se lancent pleinement dans l’aventure et signent l’intégralité des musiques comme Michael Giacchino pour Alias, Lost et Fringe ou encore Ramin Djawadi qui signe les musiques de Game of Thrones et Person of Interest.

Voici mon petit top 3 des bandes originales de musiques de séries TV :

1- Game of Thrones

2- Lost

3- Les Tudors (et je sais que je vais faire plaisir à Corisande en disant ça !)

J’attends votre top 3 dans les commentaires. Et si vous vous sentez joueur aujourd’hui… rendez-vous ici pour un petit blind test !

Dans tous les cas,  la musique de série a cette particularité d’accompagner les fans de séries pendant plusieurs années, appuyant des scènes cultes. C’est encore plus flagrant lors du fameux dernier épisode d’une saison où une mélodie bien choisie accompagne les dernières minutes de l’épisode, laissant les fans retenir leur souffle pendant plusieurs mois avant d’en connaître la suite !

Et vous allez vous aussi retenir votre souffle puisque nous ne nous retrouvons que la semaine prochaine pour une nouvelle émission. A bientôt !

Str@wberry