Archives du mot-clé Shu Okimoto

Vin, gastronomie et bande dessinée

 

Alexandre Dumas a dit « Le vin est la partie intellectuelle d’un repas. Les viandes et les légumes n’en sont que la partie matérielle. »

Tout est dit !

Un bon vin choisi judicieusement, donne une nouvelle dimension à la dégustation d’un plat. Le vin est un incroyable révélateur de saveurs. Il participe à souligner certains ingrédients, à dévoiler des arômes (que les plats contiennent discrètement ou de nouveaux).

Sa composition, son cépage, sa vinification confèrent au vin une identité propre selon les terroirs. C’est elle qui apportera une « tonalité » toute particulière au plat en l’agrémentant de touches tantôt racées, veloutées, légères . Lors du repas, la perception du goût est différente, plus subtile.

Apprécier un bon vin  requiert de l’expérience, de la concentration et un bon palais ! Le vin c’est tout un art ! En tout cas c’est aussi une science : l’œnologie. Le vin est intimement lié au métier de vigneron bien entendu. Ce métier de passionnés perpétue un savoir-faire, se renouvelant sans cesse. Là est tout le défi du vigneron : s’inscrire dans la tradition tout en répondant aux exigences  des marchés actuels!

Bref, je m’égare mais il y a tellement à dire sur l’univers viticole !

En tout cas certains auteurs de bandes dessinées sont du même avis. Ils  rivalisent d’imagination pour évoquer ce milieu et lui rendre hommage !

Voici trois références du genre :

Les ignorants d’Etienne Davodeau

C’est un roman graphique original relatant une rencontre tout à fait singulière, celle d’Etienne Davodeau (auteur de BD donc) et du vigneron Richard Leroy.

Tous les deux sont amis mais ne connaissent pas réellement l’activité professionnelle de l’autre. Ensemble ils se lancent un défi : se transmettre leurs passions et faire découvrir leurs métiers respectifs. L’expérience a duré une année et reste mémorable pour chacun d’entre eux !

Les gouttes de Dieu de Tadashi Agi et Shu Okimoto

C’est un manga captivant en 44 tomes. Nous suivons l’histoire de Shizuku dont le père Yutaka Kanzaki est un célèbre œnologue et propriétaire d’une collection de vins exceptionnelle. Lorsque ce dernier décède, il laisse un testament plutôt singulier. Sa très riche cave reviendra à celui des ses fils qui saura résoudre 12 énigmes sur 12 vins et identifier le 13e, Gouttes de Dieu. Shizuku qui avait refusé de suivre l’enseignement de son père sur le vin par rébellion, se trouve maintenant en compétition avec son frère adoptif qui est devenu un sommelier réputé…

Châteaux Bordeaux d’Eric Corbeyran et Espé

A la mort de leur père, les trois enfants Baudricourt héritent de l’exploitation familiale, un vaste domaine situé au coeur du Médoc. Alexandra voit dans cet héritage l’opportunité de rebâtir sa vie sur les terres de son enfance. Pour réussir elle doit tout apprendre et faire face à l’hostilité de son entourage.

Bonne lecture !

et bonne dégustation !

Elias
Elias

Elias

(sources photos : alohamalakhov-Pixabay, Electre)