Archives du mot-clé théâtre

Passionnez-vous pour le théâtre !

Comme le dit si bien Adel Hakim, acteur, metteur en scène et dramaturge français :

« Le théâtre reste l’un des derniers endroits où les gens se réunissent pour échanger quelque chose qui ne soit pas marchandise. Sans écran, sans média. Collectivement et sans perdre le sens de l’individualité. Un lieu où on n’expose pas un produit fini mais où le spectateur vit une expérience intime. »

On ne peut que vous conseiller d’aller au théâtre, de lire du théâtre, et qui sait… de faire du théâtre!!

Cette petite vidéo (déjà diffusée l’année dernière) vous convaincra-t-elle…?

Image de prévisualisation YouTube

Aller, on termine avec Valérie Lemercier qui nous dit que « le cinéma, c’est comme un père, ça fait rêver. Le théâtre, c’est comme une mère, on y revient toujours… »

Vive le théâtre !!!

Les Souffleurs de mots

 

Danger… public de Frédéric Sabrou

Chers lecteurs,

Notre voyage touche bientôt à sa fin… mais nous avons encore quelques livres à vous faire découvrir ! Alors découvrez tout de suite la pièce « Danger… public » de Frédéric Sabrou, avec une mise en scène de Thierry Der’ven.

dangerpublic

 Une troupe de théâtre qui jouait habituellement devant une salle presque vide, se réjouit ce soir-là, car tout est loué.

Mais les comédiens apprennent très vite que c’est grâce à l’article élogieux paru dans un journal extrémiste. L’auteur est alors effondré et les comédiens s’interrogent. Pour quelles raisons ce journal a-t-il recommandé la pièce ? Doivent-ils la jouer ? Quelle que soit leur décision, leur belle unité est entamée.

 Cette pièce, qui amène à une réflexion individuelle, vous invite à découvrir un texte drôle et enthousiaste où les répliques font mouche.

Bonne lecture !

Les Souffleurs de Mots

 

Hamlet aux assises

Chers voyageurs,

Une pièce de théâtre sillonne en ce moment la France et propose une relecture très intéressante d’un chef-d’oeuvre de Shakespeare. Please Continue (Hamlet), mis en scène par Yan Duyvendak et Roger Bernat, propose à l’auditeur d’assister au procès d’un jeune homme qui a tué le père de sa petite amie. Le jury, constitué de spectateurs, devra rendre son verdict après avoir entendu les témoins (acteurs), les avocats et les médecins (tous professionnels). Laissant une grande place à l’improvisation, la pièce immerge les spectateurs dans un procès presque banal mais qui a pour trame originelle la pièce Hamlet de Shakespeare.

Pour plus d’informations, vous pouvez visiter le site du Théâtre Universitaire de Nantes où le dossier d’instruction du procès, avec les différents procès verbaux, le compte-rendu de l’autopsie ou encore l’expertise psychiatrique d’Hamlet, est présent. De même, Liberation propose une interview d’Yan Duyvendak dans laquelle ce dernier explique le processus de création et les enjeux de ces représentations hors normes.

Cette mise en scène spectaculaire permet de rendre contemporain un texte pourtant classique de la littérature, d’interroger le spectateur sur la justice et la culpabilité tout en offrant une nouvelle approche du théâtre.

N’hésitez pas à vous renseigner sur les représentations, peut-être que l’une d’entre elles se déroulera près de chez vous !

Les Souffleurs de mots

Égoïste ?… Moi ?

Chers Voyageurs, Tout d’abord un très joyeux Noël ! Pour profiter de ces vacances d’hiver en beauté, nous vous invitons à découvrir au cinéma une oeuvre qui devrait rappeler des souvenirs aux lecteurs du voyage précédent… En effet, vous pouvez retrouver sur grand écran à partir du 31 décembre Michel, alias Christian Clavier, qui veut écouter tranquillement le vinyle qu’il vient d’acheter. Cela ne vous rappelle rien ? En effet, c’est bien la pièce de Florian Zeller, Une heure de tranquillité, qui est adaptée par Patrice Leconte au cinéma, avec Christian Clavier dans le rôle titre ! Aussi déjanté que la pièce, le film promet d’être une bonne comédie pour débuter l’année 2015 en beauté ! Mais pour vous donner envie de sortir dans le froid, voici une des bande-annonces : Image de prévisualisation YouTube   N’hésitez pas à revenir par ici pour donner vos impressions !

Les Souffleurs de mots

Marivaudage : badinage spirituel et superficiel…

Chers Voyageurs,

estampeMarivaux

Après avoir parlé de l’époque de Marivaux, passons à l’homme en lui-même !

Né le 4 février 1688 à Paris, il fait des études de droit avant de se consacrer entièrement à l’écriture. Auteur prolifique, il s’essaye à plusieurs genres, même si c’est le théâtre dont l’on se souvient le plus aisément. Ainsi ses pièces les plus connues restent à ce jour L’Île des esclaves, La double inconstance ou encore Le Jeu de l’amour et du hasard.

Élu à l’Académie française en 1742, il est cependant peu apprécié par les philosophes de son temps, qui ne perçoivent pas la profondeur des thèmes qu’il aborde. L’amour, thème récurrent dans son oeuvre, est toujours empêché par des obstacles , qui ne sont certes pas insurmontables (c’est du marivaudage tout de même !) mais qui montrent l’inconstance de l’amour et ses difficultés.

N’hésitez pas à aller consulter l’article sur Marivaux sur le dictionnaire en ligne Larousse, vous pourrez y découvrir une biographie complète et une étude très intéressante de son oeuvre.

Mais pour finir, quelques citations pour vous donner envie d’aller plus loin.

L’usage le plus digne qu’on puisse faire de son bonheur, c’est de s’en servir à l’avantage des autres. (L’Île de la raison)

En général il faut se redresser pour être grand : il n’y a qu’à rester comme on est pour être petit. (La Vie de Marianne)

On ne met rien dans son cœur, on y prend ce qu’on y trouve. (Le Dénouement imprévu)

Vous aussi, succombez au marivaudage et lisez une pièce de Marivaux !

Les Souffleurs de mots

Un auteur, une pièce, une époque…

Marivaux

Avec une quarantaine de pièces de théâtre, Marivaux est l’un des plus grands auteurs du théâtre classique, côtoyant Molière, Racine ou Corneille. L’occasion pour nous de revenir sur l’une de ses dernières œuvres « Les acteurs de bonne foi » et l’époque à laquelle elle a été écrite.

  • Une pièce : le théâtre dans le théâtre

« Les acteurs de bonne foi » est la dernière pièce dramatique de Marivaux. Beaucoup moins connue que d’autres pièces du dramaturge, elle est cependant beaucoup jouée. Son sujet est en sûrement la cause : parler des gens du théâtre et de leur relation à la réalité. En effet, cette pièce apparaissant à la fin de la carrière de Marivaux, ce dernier a une vie théâtrale derrière lui, ce qui lui permet de mener une profonde réflexion sur le théâtre et la relation de l’acteur à son art.

  • Une époque : le théâtre classique

Au début du 17e siècle, le théâtre est appelé « théâtre classique » car il se plie à certaines règles, inspirées du théâtre antique. Cependant, celles-ci commencent à ne plus être considérées comme importantes en ce siècle des Lumières. Nous les retrouvons toutefois dans « Les acteurs de bonne foi » :

– La règle des trois unités

« Qu’en un jour, qu’en un lieu, un seul acte accompli tienne jusqu’à la fin le théâtre rempli » Boilleau

Comme l’illustre cette citation, toute pièce de théâtre doit se présenter en une seule journée, en un même lieu (décor unique) et ne traiter qu’une seule intrigue afin de simplifier l’histoire.

Dans la pièce de Marivaux, l’action se déroule dans la maison de campagne de Madame Argante, sur une journée et tout est directement lié au mariage d’Angélique et Eraste.

– La règle de la vraisemblance

L’intrigue de la pièce doit être possible en donnant l’impression qu’elle aurait pu se produire dans la vie de tous les jours. Aucun rebondissement extraordinaire n’est donc autorisé. Le spectateur peut ainsi se projeter plus facilement à la place des personnages.

– La règle de la bienséance

Les acteurs ne doivent pas choquer le spectateur. De ce fait, on ne montrera pas de scènes choquantes sur scène. Ainsi les événements violents peuvent exister mais ne seront pas joués sur scène.

Alors, cela fait-il écho à vos cours de français ?

Retrouvons-nous prochainement pour la suite…

Les Souffleurs de Mots

Les acteurs de bonne foi

Chers Voyageurs,

Il est temps de présenter un nouveau livre de ce voyage. Mais cette fois-ci (et contrairement à notre voyage précédent), cette pièce n’est pas contemporaine… Il s’agit des Acteurs de bonne foi de Marivaux.

les-acteurs-de-bonne-foi_couv

L’histoire (très courte) peut se résumer en ces mots : le valet Merlin est chargé par sa maîtresse de réaliser une pièce de théâtre avec les personnes qu’il voudra. Il base donc sa pièce sur un jeu à l’impromptu, où chacun devra inventer ses répliques au fur et à mesure. Cependant, lors des répétitions, des quiproquos et autres malentendus vont s’enchaîner, rendant la tenue de la pièce plus qu’aléatoire…

Le lecteur peut retrouver dans cette pièce tous les éléments qui ont fait la notoriété de ce dramaturge avec les jeux de mots et autres malentendus. Le lecteur passionné de théâtre peut également retrouver des éléments de compréhension sur le théâtre de l’époque, avec par exemple le comique reposant parfois sur les réprimandes physiques (Lisette demandant si elle peut battre Merlin). Texte enlevé tout en étant riche, il promet à tous un bon moment de lecture !

Ce document est également disponible en format numérique depuis la plateforme e-medi@ en cliquant sur l’image.

Visuel e media

Si vous n’avez pas encore d’identifiant ou de mot de passe, cliquez ici

Les Souffleurs de mots

Scènes de la vie théâtrale

Chers voyageurs, laissez-nous vous proposer une lecture bonus, entre deux titres du voyage. Il s’agit de Scènes de la vie théâtrale de Corinne François-Denève, aux éditions L’Harmattan.

scènes de la vie theatrale

Etre ou ne pas être intermittent, telle est la question…Le mieux est peut-être alors de jouer à faire l’acteur, mais à quel prix? En voici le cauchemar gai, façon vaudeville pour un, deux ou trois personnages. L’acteur a sa première scène d’amour, l’acteur en atelier théâtre pour lycéens en difficulté, l’acteur et le feuilleton populaire, l’acteur et sa troupe en Avignon : en route pour la bohème postmoderne!!

Regardez plutôt cette bande-annonce originale où l’auteur elle-même se charge de sa promotion!!

Image de prévisualisation YouTube

Les Souffleurs de mots